Self Trade multiplie ses produits d’exploitation bancaire par plus de 5

Par 02 mars 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

en 2000. En 2000, les produits d’exploitation bancaire de Self Trade se sont élevés à 48,2 millions d’euros, contre 9,2 millions d’euros en 1999. Ces produits correspondent à l’ensemble des revenu...

en 2000.
En 2000, les produits d’exploitation bancaire de Self Trade se sont élevés
à 48,2 millions d’euros, contre 9,2 millions d’euros en 1999. Ces produits
correspondent à l’ensemble des revenus perçus par Self Trade sur son
activité et sur sa propre trésorerie.
Au 4ème trimestre 2000, les produits d’exploitation bancaire ont atteint
12,1 millions d’euros, contre 11,4 millions d’euros au 3ème trimestre
2000.
Le nombre de comptes ouverts est passé de 11 160 au 31 décembre 1999 à 58
329 au 31 décembre 2000, le nombre de transactions exécutées par Self
Trade est passé, sur la même période, de 376 241 à 1 793 322.
Ayant débuté ses activités en France en décembre 1998, Self Trade est
aujourd’hui le troisième courtier en ligne du marché français par le
nombre de comptes.
Très rapidement, Self Trade a lancé ses activités en Grande-Bretagne, en
Espagne et en Italie. Depuis mars 2000, Self Trade est coté sur le Nouveau
Marché de la Bourse de Paris.
La banque allemande DAB détient désormais 93,10 % du capital de Self
Trade. Le groupe DAB/Self Trade est le premier courtier en ligne en Europe
par la couverture géographique (Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie,
Espagne, Suisse) et les actifs gérés (plus de 12,8 milliards d’euros au
31/12/2000).
Rappelons que Self Trade a été élu «meilleur courtier en ligne européen»
(Lafferty septembre 2000) et «meilleur site français pour le courtage en
ligne» (BlueSky, juin et septembre 2000, janvier 2001).
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas – 02/03/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas