Semi-conducteurs: Philips se désengage de TSMC

Par 13 mars 2007
Mots-clés : Smart city

Philips affirme encore une fois sa volonté de se recentrer sur son coeur de métier : les équipements hospitaliers et l'électronique grand public. En effet, après avoir cédé ses activités de téléphonie mobile...

Philips affirme encore une fois sa volonté de se recentrer sur son coeur de métier : les équipements hospitaliers et l'électronique grand public. En effet, après avoir cédé ses activités de téléphonie mobile en octobre 2006 à la China Electronics Corporation (CEC), et sa branche de médias optiques à la firme indienne Moser Baer India Ltd en février dernier, Philips vient d'annoncer qu'il allait quitter progressivement le constructeur de semi-conducteurs TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company).
 
Philips détient jusqu'à maintenant 16,2% des actions de la société TSMC et cette opération de désengagement pourrait lui rapporter, d'ici 2010, 8,5 milliards de dollars. Il doit donc réussir à vendre plus de 4 milliards d'actions de la firme taïwanaise.
 
Le groupe néerlandais a d'ores et déjà annoncé que 887 millions d'actions ont été écoulées hier, lundi 12 mars, pour environ 1,7 milliard de dollars. La participation de Philips dans TSMC recule donc à 12,8%.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas