Les seniors aussi maîtrisent le web 2.0

Par 20 juin 2008 3 commentaires
Mots-clés : Smart city

Avoir cinquante ans et plus n'empêche pas de maîtriser la Toile. Aux USA, les internautes seniors démontrent par leur activité en ligne qu'ils sont à la hauteur des plus jeunes utilisateurs.

Les américains de cinquante ans et plus s'immergent dans Internet. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ils sont de plus en plus familiarisés avec les applications que l'on croyait réservées aux jeunes. Ainsi, une étude menée par le Center for the Digital Future et commanditée par l'AARP (*), observe les comportements en ligne des seniors aux USA, et en tire des conclusions intéressantes. "On a souvent la perception d'utilisateurs cinquantenaires qui tâtonnent sur le web", indique Jeffrey Cole, qui a mené l'enquête. "Or, ces internautes seniors passent de plus en plus de temps sur le Net, et s'impliquent dans des activités en ligne, comme les sites communautaires". Il ajoute que dans certains domaines, les différences de comportements entre jeunes et moins jeunes utilisateurs sont ainsi à peine perceptibles.
Succès des réseaux sociaux
Comme l'indique Kevin Donnellan, vice-président de l'AARP, "nous voyons tous les jours les seniors se rendre sur notre site web, recueillir des informations, mais aussi utiliser notre réseau social, participer à des jeux en ligne". Ainsi, près de 60 % des plus de cinquante ans déclarent se rendre quotidiennement voire plusieurs fois par jour sur un site communautaire. Une activité qui semble développer leur activisme social en parallèle. Ils sont en effet plus d'un tiers à déclarer s'être engagés dans des causes sociales depuis qu'ils sont inscrits sur des communautés en ligne. Par ailleurs plus de 40 % des seniors américains consultent tous les jours les sites d'informations sur le web. Leurs autres activités en ligne sont très proches de celles des plus jeunes internautes.
Messagerie instantanée et téléchargement restent des activités pour les plus jeunes
Ainsi, ils sont presque aussi nombreux tous âges confondus à se rendre sur les sites marchands, pour comparer les prix et effectuer des e-achats. De même par rapport aux communications en ligne : près de la moitié des seniors considère Internet comme un moyen privilégié de rester en contact avec leur entourage, des chiffres proches des moins de cinquante ans. Reste cependant des applications en ligne qui ne séduisent pas encore les seniors. La messagerie instantanée est en effet encore plébiscitée par les plus jeunes (près de 50 %), alors que leurs aînés sont seulement 10 % à s'en servir. Il en est de même pour les téléchargements de films : encore une habitude à prendre chez les seniors.
(*)American Association of Retired Persons

Haut de page

3 Commentaires

je ne savais pas que le segment des seniors commençait à 50 ans !

Par ailleurs, le titre paraît un peu exagéré (en ce qui concerne la France évidemment) : les seniors consultent des sites d'information et des comparateurs de prix. Rien de très web 2.0. Pour les sites communautaires, là aussi, on joue un peu sur les termes : n'importe quel forum médical ou de bien-être est maintenant construit et designé comme un site communautaire.

Quand on voit les difficultés de pénétration des applications web 2.0 dans les entreprises ou le secteur associatif, on se doute bien que le facteur "age" joue un rôle important.

hormis quelques universitaires et des professionnels de l'informatique, je connais (vraiment) peu de personnes de plus de 60 ans qui utilisent le RSS, contribuent à un wiki, tiennent ou commentent un blog ou enregistrent des podcasts à destination de leur communauté d'amis...

pas vous ?

Soumis par laurent samuel (non vérifié) - le 20 juin 2008 à 22h33

Oui, il faut faire attention. Les Seniors sont souvent "comptés" à partir de 50 ans. Ce qui regroupe beaucoup de typologies et générations différentes. Ainsi, entre 50 et 65 ans, il est couramment admis qu'il s'agit des Baby boomers. C'est cette génération qui est le plus sur Internet. Les plus de 65 ans (foyer), ne sont de 18M connectés (médiamétrie).
Concernant le web 2.0, il faut aussi faire attention. L'ensemble des sites "réseaux Seniors" donnent des résultats très décevants.
Frédéric Serrière
www.fredericserriere.com

Soumis par serriere (non vérifié) - le 22 juin 2008 à 08h52

Senior, qui passe beaucoup de temps sur l'ordi, et s'informe par la presse informatique, ne sait toujours pas ce qu'est le Web2 ni des réseaux communautaires.

Soumis par Lemaire Christophe (non vérifié) - le 24 juin 2008 à 19h55

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas