Sept catégories d'internautes en Chine ?

Par 28 avril 2011
Mots-clés : Smart city, Asie
Bébé chinois

Les adeptes du web suscitent l'intérêt des fabricants, des fournisseurs de services comme des marketeurs. D'où la nécessité de les segmenter en catégories afin de proposer produits et solutions adaptés.

Ce n'est pas une surprise d'annoncer que le nombre d'internautes en Chine ne cesse d'augmenter : le chiffre devrait atteindre les 750 millions en 2015. Du coup, McKinsey propose de segmenter ces adeptes du web en différentes catégories. Cela afin de permettre à ceux qui souhaitent les atteindre - notamment les marketeurs - de ne pas se tromper de cible. Selon le cabinet, il existe ainsi sept types d'internautes chinois. A commencer par les "Traditionalistes", qui représentent un quart des internautes. Encore peu connectés, ils préfèrent regarder la TV, et leur niveau d'éducation est souvent faible. Suivent ensuite les traders en ligne (18 %), les cadres ou étudiants (17 %) puis ceux qui utilisent le web dans le seul but de trouver des informations (17 %).

Usages en hausse

Enfin viennent deux segments dont l'addiction n'est plus à prouver, à savoir les "Digital Junkies" (6 %), en ligne plus que quiconque et friands de gadgets, puis les "Gamers" (9 %) qui passent leur temps à jouer et sur les réseaux sociaux. De plus, ceux qui n'utilisent Internet que sur le mobile représentent 8 % des internautes Chinois. Cette dynamique dans les usages d'Internet en Chine concerne autant les industriels, les opérateurs et fournisseurs d'accès que les marketeurs, souligne McKinsey. En effet les fabricants de téléphone portable devront davantage s'adapter aux usages, en offrant par exemple des systèmes d'exploitation en open source ou des smartphones avec des claviers QWERTY. Les opérateurs de téléphonie devront également créer des services adaptés à chaque segment, en proposant des offres orientées vers les ressources multimédias, grâce à des partenariats avec des producteurs de contenu.

Des stratégies à adapter

A noter que les utilisateurs confirmés, à savoir les Digital junkies et les Gamers passent en moyenne 28 heures par semaine en ligne. Les premiers, dont la moitié a entre 18 et 24 ans, possèdent en environ trois appareils high-tech comme des ordinateurs portables ou des lecteurs MP3/MP4 et de plus en plus, des lecteurs d'e-books. Les seconds quant à eux, sont un peu plus vieux car seuls un tiers d'entre eux ont entre 18 et 24 ans. Attachés aux jeux en ligne, ils jouent en moyenne huit heures par semaine. Malgré l'émergence des jeux sur mobile, ils ont encore du mal à lâcher leur PC. En 2015, le cabinet prévoit la présence de 45 millions de Digital junkies et de 67 millions de Gamers.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas