Serendipitor favorise la rencontre avec l'espace public

Par 28 octobre 2010
Itinéraire GPS mobile

L'application géolocalise l'utilisateur et lui indique des lieux à découvrir tels que des espaces culturels ou commerciaux et des actions à entreprendre sur le vif pour entrer en contact avec ses pairs.

Les guides urbains sur mobile ne doivent pas uniquement localiser et renseigner mais aussi proposer et surprendre. Et surtout, faciliter le contact avec ses pairs dans l'espace public. Parti de ce principe, Mark Shepard, de l'université de Buffalo, a mis au point une application qui combine indication d'itinéraire - elle intègre l'API de Google Maps - avec un système de recommandations actualisées en temps réel. Cela afin de découvrir des lieux inédits entre un point A et un point B. Mais pas seulement : le dispositif, baptisé Serendipitor, vise aussi à lancer des défis à l'utilisateur. "Le but est de retrouver le goût de la dérive, de trouver quelque chose en cherchant quelque chose d’autre", explique le chercheur. Mais aussi de démontrer que le téléphone portable n'isole pas forcément les individus quand ils l'utilisent dans l'espace public.

L'application suggère à l'utilisateur des actions le long de son parcours

Dans la pratique, l'utilisateur télécharge l'application sur son appareil. Puis il entre un point de départ et une destination. L'utilisateur peut laisser l'application les choisir pour lui. Dans les deux cas, elle trace un itinéraire entre les deux points, dont la personne peut augmenter ou réduire la complexité en fonction du temps dont elle dispose. Durant le parcours, l'application géolocalise l'utilisateur, de sorte à lui suggérer au fur et à mesure de son périple des actions à faire à des endroits définis tels que suivre une personne sur quelques pâtés de maison, s'arrêter chez le fleuriste à droite, acheter une rose et l'offrir au premier venu, ou plus classiquement découvrir le musée contemporain à gauche.

Un second projet sur la topographie sonore de l'espace public urbain

L'application est l'un des sept projets retenus pour le Transmediale Award 2011. A noter qu'en terme d'interaction avec l'environnement urbain, l'architecte a également développé un second projet : une plate-forme collaborative sur l'élaboration d'une topographie sonore de l'espace public urbain. Cette dernière permet à un utilisateur de télécharger des sons à un endroit bien précis. Les autres membres du réseau pourront en profiter lorsqu'ils passeront à proximité. Le tout par le biais d'un appareil compatible avec le Wi-Fi : PDA, ordinateur portable, téléphone mobile.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas