Services bancaires et publicité guident l'innovation sur mobile

Par 07 février 2008
Mots-clés : Smart city

Les start-up qui lancent des applications pour téléphone portable ont toutes les chances de réussir si elles misent sur la simplification de la vie des utilisateurs.

Accéder à tout un panel de services financiers depuis son mobile en un clic. C'est ce que propose la société mFoundry, avec une plate-forme mobile dédiée aux banques et aux opérateurs qui vise à simplifier l'expérience de la banque sur mobile. Elle consiste en une plate-forme unique permettant l'accès au transfert d'argent, à la prise de crédit ou encore à la consultation de compte. La société éponyme à l'origine du concept est considérée par le cabinet IDC comme l'une des dix start-up qui s'imposera dans le paysage mobile de demain. Celle-ci se montre en effet capable de relever les enjeux considérés par IDC comme une condition nécessaire du succès : la capacité de créer de nouveaux marchés en proposant des produits ou des services innovants ou issus de la combinaison de services préexistants ; celle de répondre aux besoins futurs des consommateurs et de l'industrie et de surmonter les différents obstacles, et enfin la possibilité d'occuper une place de plus en plus importance sur le secteur mobile.
Personnaliser les services
Et une fois ces conditions remplies, IDC ratisse large. Start-up dédiées au grand public comme aux professionnels, le cabinet s'intéresse à toutes les formes de mobilité. Une chose cependant peut être constatée : les usages qui feront recette concernent la simplification des habitudes et la personnalisation des usages. Ainsi, la jeune pousse Mobile Posse, lancée par des responsables d'AOL, propose une application permettant aux annonceurs d'envoyer de la publicité ciblée sur les mobiles à des intervalles fixés par les propriétaires de l'appareil. Autre start-up prometteuse, également axée grand public : vlingo.
Maniabilité et simplicité
Son but est simple : permettre de se servir de son téléphone uniquement par la parole. Le logiciel de reconnaissance vocale qu'elle propose hiérarchise et classe les sons entendus selon des modèles statistiques pour les reconnaître avec précision. Et permet de s'adresser vocalement à son mobile pour rédiger des messages, effectuer des recherches ou télécharger de la musique. Afin d'être plus performant, le dispositif est évolutif et capable d'intégrer de nouveaux mots à sa base de données. Il dispose également de fonctions acoustiques et de décryptage de la prononciation afin de reconnaître les mots de la manière la plus efficace. Côté professionnel, IDC retient notamment Gearworks, une jeune société qui propose aux entreprises de localiser son personnel pour superviser et optimiser leur activité.

Et dans notre espace Chroniques :

L'écosystème mobile est en plein bouleversement (08/11/2007) 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas