Quand les services de chat accueillent réseaux sociaux et micro-blogging

Par 01 octobre 2009
Mots-clés : Digital Working

Grâce à une simple application téléchargeable, Buddyfuse propose d'utiliser Google Talk et Twitter depuis le service Windows Live Messenger.

Le service de conversation instantanée de Microsoft reste l’un des plus utilisés au monde. Il peine pourtant à développer une dimension de réseau social. BuddyFuse veut remédier au problème en permettant à ses utilisateurs d’utiliser d’autres plates-formes sociales depuis Messenger. Une fois l’application téléchargée, les contacts Google Talk sont ajoutés à la liste de ceux Messenger. Il devient dès lors possible de communiquer directement avec eux depuis la plate-forme de Windows.
Facebook, AIM et ICQ bientôt concernés
Twitter est également pris en charge. Tout statut mis à jour sur Windows Live Messenger l’est aussi sur le site de micro blogging. Le réseau social néerlandais Hyves fait aussi partie de cette première vague. En se connectant à Windows Live Messenger, un système de cases à cocher permet de choisir les services que l’utilisateur souhaite activer. Il reste donc possible de ne se connecter qu’à un seul service à la fois. A l’avenir, Facebook, AIM et ICQ devraient également être pris en compte.
L’interopérabilité répond à une véritable demande
Selon les créateurs de Buddyfuse, intégrer une fonction d’interopérabilité à Windows Live Messenger répond à un véritable besoin."Les utilisateurs pourront rester en contact avec leurs amis quelque soit leur réseau de prédilection", explique Yousef El-Dardiry, co-créateur du service et étudiant à l’université de technologie de Delft. "Et ce, en utilisant une application avec laquelle ils sont déjà familiers". L’application est disponible en téléchargement gratuit depuis le 30 septembre.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas