Les services IT peuvent conduire le changement dans le mur

Par 10 octobre 2007
Mots-clés : Smart city

Près d'un quart des projets de changement auraient un impact négatif sur la production, selon une étude. Les activités liées à l'informatique seraient plus particulièrement touchées.

Les sociétés dont l'activité est fortement liée à l'informatique présenteraient les niveaux les plus élevés de défaillances causées par un projet de changement. C'est notamment ce qui ressort de l'étude "IT Ops Research Report : Change Management Maturity" récemment publiée par StackSafe, fournisseur de solutions de test destinées aux services IT. Sur la base d'un questionnaire soumis à quatre cents responsables de SI, StackSafe a étudié l'impact des stratégies de gestion du changement sur l'ensemble de l'activité de l'entreprise. Par secteur, les cadres opérant dans des sociétés au fort contenu informatique sont ainsi près d'un tiers à répondre qu'ils ont connu une baisse de leur production lors de la mise en œuvre d'une opération de changement.
 
Un secteur de la finance à la pointe du changement
 
Les sociétés considérant les activités de e-commerce et le stockage de données comme essentielles seraient également près d'un tiers à avoir vu leur production impactée négativement par un projet de changement. A l'échelle de l'entreprise, les sociétés disposant d'équipes informatiques réduites et d'un budget limité consacreraient logiquement plus de temps à la conduite du changement que les entités de plus grande taille. L'enquête souligne en outre que les acteurs des services financiers sont les mieux armés pour mettre en oeuvre ce type de stratégies. Près des deux tiers des professionnels de la finance interrogés auraient déclaré entreprendre des actions de changement sur une base régulière et auraient aussi fait valoir l'utilisation de solutions de management du changement automatisées. Deux conditions essentielles à la bonne conduite d'une stratégie de changement selon StackSafe.
 
Planifier sa stratégie
 
Pour les auteurs de l'étude, l'adoption d'un calendrier comprenant des opérations de changement récurrentes et l'investissement dans des solutions automatisées dédiées auraient un impact très positif sur l'activité de l'entreprise. De même, StackSafe souligne l'importance de la mise en place d'environnements consacrés au test de projets informatiques avant mise en production. Pour justifier les défaillances de leurs projets de changement, les interrogés étaient en effet plus de 40 % à avancer les insuffisances de tests de pré-production. Enfin le fournisseur d'applications pour services informatiques recommande l'adoption d'un ensemble de bonnes pratiques pour la gestion des services d'information. Ce, à l'image des recommandations ITIL (Information Technology Infrastructure Library), dont plus du quart des responsables interrogés aurait planifié l'adoption dans les deux ans.
 

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas