Setib prend une participation dans le capital de Telefact SA

Par 20 juin 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

La société Setib, spécialisée dans les solutions de e-paiement, filiale de France Télécom, vient de prendre une participation de 70 % dans le capital de la SA Téléfact, créée en 1991, précurseur ...

La société Setib, spécialisée dans les solutions de e-paiement, filiale de France Télécom, vient de prendre une participation de 70 % dans le capital de la SA Téléfact, créée en 1991, précurseur en France du paiement électronique des factures, à l’origine par Minitel et serveur vocal, puis par Internet et téléphone mobile. Téléfact a été créée à l’initiative de France Télécom, de la BNP et d’EDF. Ces trois actionnaires détenaient jusqu’à présent 95 % du capital de la société, un ensemble de banques et de créanciers se partageaient les 5 % restants. A l’issue de cette opération, EDF détient désormais 27 % du capital de Téléfact. Cette opération permet à Setib d’élargir son offre. Désormais, la société propose à ses clients, banques, opérateurs télécoms, grandes entreprises … , un ensemble de conseil et de services couvrant tout le domaine des paiements électroniques : monétique (EMV, acquisition, télé-collecte, autorisation, front & back office porteurs …), e-paiement (services CVD, plate-forme 3D Secure, gestionnaire VAD, gestionnaire PMV, télé paiement BtoC, BtoA et BtoB), fidélisation & CRM (analytique et opérationnel sur cartes multi applicatives ou non). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/06/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas