Seule l'information météorologique personnalisée est utile

Par 03 mars 2011
Mots-clés : Smart city, CeBIT 2011, Europe
tempête_alerte_météo

Disposer d'informations météorologiques n'est véritablement utile que si celles-ci sont personnalisées, en temps réel, et si les personnes en danger ont des conseils pour réagir rapidement face aux intempéries.

En équipant les entreprises, les foyers et les voitures de capteurs d’informations météorologiques reliés à Internet, il est plus facile de fournir des conseils personnalisés aux citoyens en cas de danger. Un système d’alerte développé par le Fraunhofer ISST* et présenté au CEBIT 2011 a vocation d’aider les personnes isolées et d’affiner la qualité des informations météorologiques. « Aujourd’hui, les informations météorologiques sont diffusées sur des médias qui ne ciblent pas les cas isolés ou particuliers, alors que ce sont les personnes les plus vulnérables » explique à l’Atelier Ulrich Meissen, responsable du projet. Et rajoute « Cela s’applique également aux catastrophes industrielles ou naturelles, puisque les utilisateurs peuvent également envoyer des informations en cas d’urgence ».

Les citoyens comme source d’information

« Nous proposons aux citoyens de recevoir des alertes personnalisées sur leur TV, radio ou mobile. Les alertes peuvent être simplement informatives ou plus directives en cas de danger »  explique Ulrich Meissen. Les personnes équipées alimentent une importante base de données qui permet de disposer d’informations pointues dans des zones précises. En cas de danger, grâce à la géolocalisation permise par les mobiles, un individu isolé peut être alerté. Pour ce faire, des capteurs installés chez les utilisateurs ou dans leur voiture, sont reliés à Internet et envoient les informations à une base de données : c’est une forme de crowdsourcing météorologique, mais l’utilisateur est passif. « Si il n’est pas joignable et n’a plus d’électricité, des systèmes autoalimentés dans les maisons et reliés à Internet peuvent l’alerter » Rajoute Ulrich Meissen.

Une solution qui s’étend à l’industrie

Cet équipement peut s’avérer très utile dans les usines chimiques : si quelque chose menace un site de production (comme une tornade), des systèmes d’alertes se mettent en place de manière autonome et peuvent aller jusqu’à commander l’arrêt de la production. Ceci afin de protéger toutes les personnes à l’intérieur et autour des sites, et les prévenir des dangers. « Ces informations collectées dans des zones précises alimentent un centre de gestion de données qui peut communiquer avec d’autres, comme celui des secours, pour anticiper les interventions» conclut Ulrich Meissen. A l’avenir, ce dispositif relié à des systèmes domotiques permettra de donner des ordres aux maisons, comme fermer les fenêtres si un incendie se présente.

* Institute for software and systems engineering

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas