SFR, candidat officiel à une licence mobile de 3ème génération.

Par 11 septembre 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

SFR vient de faire part officiellement à l’ART de son intention d’être candidat à l’attribution d’une licence de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS). Dans la lettre adressée au présid...

SFR vient de faire part officiellement à l’ART de son intention d’être
candidat à l’attribution d’une licence de téléphonie mobile de troisième
génération (UMTS).
Dans la lettre adressée au président de l’ART, Philippe Germond, le PDG de
Cegetel et de SFR précise que l’équipe de pilotage du projet UMTS de SFR,
totalement opérationnelle, est directement placée auprès de Pierre
Bardon, directeur général de SFR.
Par ailleurs, devant franchir les 9 millions de clients en octobre, SFR a
présenté le 8 septembre dernier ses nouvelles offres destinées à favoriser
l’accès au téléphone mobile et à en développer l’usage: une nouvelle
gamme de forfaits «heures soir & week-end» réservée, dans un premier
temps, exclusivement à ses abonnés. Ces derniers pourront ainsi consommer
leur crédit de communication «soir & week-end» dès 18 h et bénéficier
d’un prix minute plus avantageux au-delà du forfait.
A partir du 26 septembre, SFR crée, dans le cadre des «heures Complice»
deux nouvelles options ouvertes à tous les abonnés: l’option «mon numéro
Complice» pour appeler le numéro de son choix à 30 centimes la minute, et
l’option «mes trois numéros Complice» pour une heure de communication
gratuite par mois vers trois numéros.
SFR va aussi lancer un Pack Entrée Libre bi-fente permettant de recharger
son crédit de communication directement en insérant sa carte bancaire dans
le mobile.
De plus, afin de favoriser le développement de l’Internet mobile, SFR
annonce quatre mesures: lancement en octobre de trois nouveaux Packs Wap,
maintien de la gratuité des services Wap jusqu’à la fin de l’année, accès
au portail Vizzavi rendu possible fin septembre pour les clients de SFR
déjà équipés d’un mobile Wap nu, lancement d’un site Internet d’assistance
au fonctionnement du Wap (e.care)
En permettant une plus grande vitesse d’accès, des services plus nombreux,
plus ergonomiques et une tarification attractive, l’arrivée fin 2000 du
GPRS contribuera à développer le Wap. SFR dispose depuis le 1er septembre
d’un réseau GPRS totalement opérationnel sur Paris. Le déploiement sur
toute la France sera achevé le 15 novembre.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/09/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas