SFR dédommagera Luc Besson pour contrefaçon du « 5ème élément »

Par 09 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

Elle a les cheveux rouges, les yeux et la peau clairs, les traits fins… Elle, c’est l’actrice Milla Jovovitch dans le rôle de Leeloo, cet être génial chargé de sauver la planète dans le film de...

Elle a les cheveux rouges, les yeux et la peau clairs, les traits fins… Elle, c’est l’actrice Milla Jovovitch dans le rôle de Leeloo, cet être génial chargé de sauver la planète dans le film de Luc Besson, le Cinquième Elément (sorti en salles en mai 1997).

Elle a également les cheveux rouges, les yeux et la peau clairs, les traits fins… Elle, c’est Milla Jovovitch, dans la peau du personnage mis en scène par l’opérateur SFR dans une campagne publicitaire lancée à l’automne 2003.

Le plagiat n’a pas particulièrement été apprécié par la société Gaumont, productrice du film original, et encore moins par son réalisateur, Luc Besson. Ensemble, il ont assigné en justice l’opérateur SFR et l’agence de publicité engagée pour cette campagne : Publicis. Et le couperet est tombé mercredi : SFR et Publicis ont été reconnus coupables d’une atteinte portée aux droits patrimoniaux de la société Gaumont. Tarif : 750.000 euros.

Les deux sociétés devront également dédommager le réalisateur du célèbre film en lui versant un million d’euros au titre du « préjudice résultant d’agissements parasitaires ». Dernier point : la suspension immédiate de toute diffusion de la campagne publicitaire incriminée, qui avait fait l’objet à sa sortie de plus de 3500 passages télévisés et de 35.000 affichages sur tout le territoire national.

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas