Shape-It-Up modélise les objets par les gestes des utilisateurs

Par 28 mai 2013
 Shape-It-Up modélise les objets par les gestes des utilisateurs

Shape-It-Up est un modèle d'interface de création de formes tridimensionnelles. Cet outil, développé aux Etats-Unis, utilise les mouvements de son utilisateur pour conceptualiser les objets voulus.

La création d'objets et de formes tridimensionnels a vu durant les dernières années ses capacités augmentées par le passage d'une conceptualisation en deux dimensions à une conceptualisation des formes en trois dimensions. Le prototype mis au point par quatre chercheurs de l'université Purdue, dans l'Indiana, propose à ses utilisateurs de créer des objets 3D en supprimant de l'interface homme-machine les outils traditionnels que sont les souris et autres claviers, et en les remplaçant par une interface qui utilise les mouvements de l'utilisateur. Le système se concentre en particulier sur les premières étapes de la création, afin de créer des formes cylindriques que l'utilisateur affine après plusieurs itérations.

Pas de bras...

Le prototype Shape-It-Up utilise une camera Kinect, reposant sur le principe du temps de vol et de la capture d'images en trois dimensions, pour repérer les mouvements des utilisateurs, et le programme de design utilise un nouveau concept dénommé shape-gesture-context interplay par les chercheurs. Cette interface permet à l'utilisateur de créer un objet en suivant un processus de trois mouvements distincts : création d'un volume, modification de ce volume et manipulation de cette forme pour l'adapter à la troisième dimension. La première étape se concrétise par l'obtention d'un volume cylindrique vide, qui s'adapte aux mouvements de la main pour recréer la forme voulue. Ensuite, dans un second temps, il est possible pour le designer de modifier les caractéristiques géométriques de son objet. Ce n'est que dans un troisième temps que la forme est rendue tridimensionnelle, avec l'implantation de rotation et d'une remise à niveau de l'échelle de l'objet.

De l'objet vers l'imprimante 3D

Les applications d'un tel système sont, pour les chercheurs, multiples. Jeux vidéos, architecture, art et ingénierie sont les principaux domaines visés par ce prototype qui répond selon les chercheurs à un besoin de ne pas obtenir d'objets parfaitement symétriques. En effet Shape-It-Up permet une grande latitude vis à vis de la conception géométriques d'objets, et ceci avec peu de moyens : le système ne nécessite qu'une caméra Kinect. Par la suite, les modèles obtenus peuvent être exportés vers une imprimante 3D et imprimés. Ce modèle n'est pas sans rappeler celui développé par un autre groupe de chercheurs nord-américains des Cornell University et University of Wyoming, qui substitue aux bras l'oeil pour créer des géométriques.  

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas