Sharetribe rassemble les places de marché en un réseau social

Par 13 septembre 2013 1 commentaire
place de marché

Le réseau social d’origine finlandaise investit un domaine jusque là délaissé, la plate-forme sociale d’économie collaborative.

S’il existe de nombreux sites dédiés aux ventes entre particuliers sur Internet, aucune initiative n’a réussi à capter les nombreux mouvements d’échanges locaux qui se sont développés depuis quelques années. Sharetribe innove en proposant une plate forme simple et efficace afin de créer facilement une place de marché. Que ce soit pour vendre ou échanger, Sharetribe joue sur le fait de créer non pas une salle des ventes mais une solidarité de communauté.

 

Plus qu’un site d’échange

 

Née de l'idée de deux étudiants finlandais, Sharetribe est une plate-forme de création de places de marché en ligne. Ces places de marché sont des pages dédiées, à portée variable, d'un immeuble ou quartier au monde entier, qui permettent de mettre en ligne offre et demande de services ou produits. Mais la plate-forme n'est pas un site d'enchères, plutôt un site d'entraide qui suit le développement du renouveau des systèmes d'échange traditionnels. Sharetribe propose ainsi de centraliser et simplifier ces échanges en créant sa propre page dédiée. Si l'initiative est encore jeune, elle a déjà séduit quelques micromarchés spécifique, comme ceux des collectioneurs. Thomas Malbaux, Manager de Sharetribe pour la France entend aussi toucher les entreprises : "créer des liens plus personnels entre les employés en proposant des échanges de services". En personnalisant le système d'échange, c'est une nouvelle approche de la communauté qui émerge. Thomas Malbaux, lorsqu'on lui demande de définir son projet le réduit très bien : "Démocratiser la place de marché".

 

Une système encore en développement

 

A ce jour, la plate-forme se développe encore, mais avec ses quelques 10 000 utilisateurs dans le monde elle commence à bénéficier d’une visibilité de plus en plus marquée. Son point fort réside encore dans sa gratuité, qui devrait séduire les particuliers cherchant à construire des réseaux très locaux, même si deux offres payantes sont déjà proposées, clairement plus axées vers les professionnels cherchant une nouvelle place de vente. Si le concept semble répondre à un manque réel du marché, Sharetribe est encore une startup et c’est à l’occasion de la 27e édition de Start in Paris, l’association qui permet aux jeunes startups de s’essayer à la présentation de leurs produits devant un public de professionnels et d’amateurs, que nous les avons rencontrés.

Haut de page

1 Commentaire

Merci pour cette article qui résume bien Sharetribe et sa vision : "démocratiser la place de marché".
Si vous avez un projet en tête ou besoin d'informations complémentaires, vous pouvez me contacter : thomas@sharetribe.com

Soumis par Thomas Malbaux (non vérifié) - le 13 septembre 2013 à 22h22

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas