Sharpcloud organise en ligne les feuilles de route des entreprises

Par 07 juin 2010
Mots-clés : Smart city

La plate-forme propose aux professionnels de simplifier la gestion de leurs projets, et le partage des stratégies à long terme, en classant de manière visuelle les différentes échéances à venir. Et en échelonnant l'accès.

Pour simplifier la gestion et la présentation de projets sur le long terme en mode collaboratif, SharpCloud lance une application dans les nuages qui créé des connexions entre les contenus et les organise de manière visuelle. Et qui propose différents niveaux de partage. Le but : créer une feuille de route permettant de gérer plus aisément des contenus complexes. Concrètement, il suffit de se créer un compte et d'indiquer ses échéances et les différentes phases du projet. Puis d'intégrer les documents qui y sont liés : texte, vidéos, photos, powerpoints, graphiques, lien vers un document sharepoint, etc. Le système déploie alors ces informations sous forme de frise, chaque thème étant indiqué par une image. Quatre vues sont proposées : l'une permet de survoler l'ensemble des événements intégrés à la frise. Elle est utilisée pour présenter l'avancement des travaux aux partenaires économiques, principalement.
Différentes couches de visualisation
Une autre organise ces mêmes événements par catégories, une autre encore permet de visualiser les enjeux principaux. La dernière est plus formelle, et consiste à classer les échéances en une liste. Des onglets à droite permettent d'intervenir et de poster des messages, sur le principe des plates-formes de travail collaboratif. Toutes les feuilles de route sont ensuite diffusées sur une adresse spécifique. Et partagées puis réactualisées avec les différents acteurs associés au projet. "Les entreprise collaborent en privé, sur des 'sites d'équipes' qui peuvent être gérés indépendamment", précise à L'Atelier Antu N'Jai, responsable de la plate-forme. Et ce qui est intéressant, c'est que les administrateurs de ces "sites d'équipes" décident qui inviter, et quelles règles appliquer pour l'échange de fichiers et de contenus entre chacune des parties.
Plusieurs niveaux d'autorisation
"Sharpcloud est utilisé par des entreprises de différentes tailles, avec des usages qui varient en fonction de ce critère", explique à L'Atelier le responsable. "Par exemple, les organisations importantes utilisent la plate-forme pour leur communication interne, quand les cabinets de conseil s'en servent pour partager leur stratégie avec leurs clients", développe-t-il. Avant de conclure en précisant que les autorités publiques sont également intéressées, pour apporter plus de transparence, auprès du grand public, sur les plans d'actions entrepris au niveau politique. A noter, SharpCloud faisait partie des start-up présentées dans le cadre de la sixième édition de Microsoft BizSpark.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas