SheevaPlug, ou comment populariser un mini serveur basse consommation

Par 29 juin 2009
Mots-clés : Smart city, Europe

Marvell lance un serveur de très petite taille qui se branche à une prise électrique. Économique à l'achat et en électricité, il s'adresse en priorité aux petites entreprises.

Pour les PME qui testent fréquemment des applications et qui ne peuvent du coup interrompre leurs machines, Marvell annonce la sortie en Europe du SheevaPlug. Celui-ci est un mini serveur. De la taille d'un transformateur de prise électrique, il a vocation à "rester connecté en permanence", explique à L'Atelier Vivek Kumar, ingénieur chez Marvell. Pourquoi ? Parce qu'il n'est pas gourmand en énergie : SheevaPlug consomme environ 2 watts par heure en activité. Il se veut aussi peu coûteux à l'achat : son prix de vente est annoncé à moins de 100 dollars. D'où sa cible : les petites et moyennes entreprises qui ne souhaitent pas trop investir pour développer et faire tourner leurs applications.
Un boîtier performant à faible coût
Les entreprises peuvent l'utiliser comme un serveur classique. Il embarque Ubuntu en standard, mais est aussi compatible avec FreeBSD, NetBSD ou même Windows CE. Sa connectique est simplifiée à l'extrême : Ethernet Gigabit pour le réseau et port USB 2.0 pour le branchement des périphériques. Pour ce qui est des logiciels qui sont susceptibles de tourner sur le mini serveur, elles sont variées : téléphonie, sécurité, gestion d'entreprise, etc. Et avec des outils comme PogoPlug, toutes les données sont accessibles n'importe où depuis une interface Internet.
Performant malgré la taille
L'utilisateur est libre de décider du niveau de sécurité et des personnes qui peuvent accéder aux données via l'interface web. Le boîtier s'accompagne d'une plate-forme de développement open source à destination des revendeurs et des développeurs d'applications. Pour mémoire, Marvell est à l'origine un concepteur de processeurs. Le Sheevaplug est un bon moyen pour le fournisseur de promouvoir son processeur cadencé à 1,2 GHz avec 512 Mo de Ram. Afin d'aider à la popularisation du Plug computer, Marvell aide également à la mise en place de communautés de développeurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas