ShopRunner crée une communauté d'enseignes pour la livraison

Par 20 décembre 2012 Laisser un commentaire
pick-up-at-store

La startup propose à des marques de rejoindre son réseau. Le but : permettre aux internautes d'acheter chez l'une d'elles, puis de se faire livrer dans n'importe quelle échoppe partenaire, au plus près de chez lui.

RelaisColis soulignait récemment qu'en France, la livraison restait un point faible pour plusieurs sites d'e-commerce, et qui pouvait empêcher certains internautes de concrétiser leurs achats. Les initiatives pour y remédier son légion. Dans l'Hexagone, on peut citer Cytissimo, ou Colis du Voisin. Aux Etats-Unis, après BufferBox, qui propose, dans la même veine qu'Amazon, des centres de dépôts de colis, il y a un autre petit nouveau, ShopRunner, qui se déploie. La startup a une approche assez originale : pour répondre aux frilosités de certains consommateurs, qui se sentent concernés par des problèmes de vol, ou de livraison défectueuse, elle propose de créer un réseau agrégeant plusieurs enseignes, chacune devenant un point de livraison, même si le colis ne provient pas de la marque.

Un réseau de marques

Le but : proposer à l'internaute d'aller chercher son paquet au plus près de son domicile, et pas nécessairement dans l'échoppe de la marque. Selon les fondateurs du système, des options plus souples de livraison pourraient augmenter le panier moyen de 50%. Pour le moment, plusieurs enseignes ont adhéré au système, comme Toys"R"Us, Claire’s ou encore Timberland, et ce dans de nombreuses succursales sur le territoire américain. Une fois enregistré, l'utilisateur peut poursuivre ses achats sur l'un des sites partenaires, puis enfin aller le chercher dans un point physique du réseau sans frais d’envoi, et sans délai d'attente.

Choisir son magasin

Une fois arrivé à l’étape de livraison du processus d’achat la personne peut choisir le mode de livraison  relais "ShopRunner". Le site demande alors à l'utilisateur de choisir le magasin relais qui se trouve à côté de chez lui à travers ses quatre-vingt références. Classiquement, après, le client reçoit une notification sur son mobile que son colis est arrivé, avec un code barre.  Il ne lui reste plus qu'à aller le chercher dans le magasin. Actuellement en test à Philadelphie, la startup espère développer sa notoriété sur le territoire américain.

 

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas