Off shore/ Web call center : Webhelp lève 1 million d'euros et rachète la société Webcad au Maroc

Par 23 février 2004
Mots-clés : Smart city, Afrique, Europe

L'off shore semble décidément payant. Notamment dans les « web call centers », l'une des branches les plus prometteuses du marché du CRM. Webhelp, spécialisé dans la gestion de la relation...

L’off shore semble décidément payant. Notamment dans les « web call centers », l’une des branches les plus prometteuses du marché du CRM. Webhelp, spécialisé dans la gestion de la relation client, annonce à la suite de ses résultats 2003 en forte progression (Chiffre d’affaires annuel de 6 millions d’euros, soit + 140 %, résultat net de 800 K€) le rachat à 100% de la société Webcad dans laquelle elle détenait 19,9%, grâce au concours d’un pool bancaire (BNP Paribas, Société Générale, Fortis Banque) d’1 million d’euros.
Après une 1ère implantation réussie en Roumanie, avec la création d’un web call center à Bucarest en Juin 2000 pour les activités de traitements écrits (back office, traitement de courriels, assistance en ligne par chat, co-browsing), Webhelp s’est tourné vers le Maroc en Décembre 2001 pour créer en joint-venture avec la Famille Belahsen la société Webcad, pionnière des centres d’appels au Maroc. Ce centre répondait à des demandes de plus en plus nombreuses d’entreprises françaises recherchant une plate-forme téléphonique à haute performance dans un pays politiquement stable, doté d’une infrastructure télécoms fiable, et bénéficiant de ressources humaines francophones à un coût compétitif.
« Le choix du Maroc s’est imposé à nous comme une évidence, après de nombreux voyages dans les autres pays francophones comme la Tunisie, l’Ile Maurice et Madagascar » selon Olivier Duha, co-Président de Webhelp. « Le choix initial d’une joint-venture avec une famille marocaine reconnue, disposant d’une connaissance du marché local et de réseaux que nous n’avions pas nous permettait d’accélérer considérablement la réalisation de notre projet : quatre mois ont suffi entre la création de la société et la réception des premiers appels » poursuit-il.
En deux ans le marché de l’offshore à littéralement explosé, avec l’apparition de 19 centres d’appels offshore pour le seul Maroc, premier pays bénéficiaire de la délocalisation des centres d’appels avec plus de 4000 positions opérationnelles. « L’intégration à 100 % doit également nous permettre d’augmenter la réactivité aux demandes des clients de WEBHELP, d’harmoniser davantage les processus dans le cadre d’une certification ISO 9001/2000 étendue, et de développer des synergies de coûts entre la maîtrise d’œuvre des projets d’externalisation à partir de notre siège parisien et la mise en place et le suivi dans notre centre de Rabat », selon le dirigeant.

Webcad, fort de 220 positions de réception et d’émission d’appels « state of the art » et un chiffre d’affaires 2003 de 2.5 M€ et un RN de 200 K€, a été valorisé sur un PER de 3. L’acquisition a été financée par des crédits long terme consentis par BNP Paribas, Société Générale, banques de Webhelp depuis sa création en Juin 2000, et Fortis Banque qui est venu s’ajouter à cette occasion. « La progression forte et continue de nos résultats, et les excellentes conditions de cette acquisition nous ont permis de lever ce financement dans des conditions de taux très attractives, sans devoir toucher à nos fonds propres » se réjouit Olivier Duha.
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/02/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas