Siebel Systems va se lancer dans l’ASP, et publie de maigres bénéfices

Par 23 juillet 2003
Mots-clés : Smart city

Une victoire de plus pour l’ASP (Application Service Provider) ! Trop vite porté au Pinacle, ce modèle basé sur la location d’applications en ligne pour les entreprises revient maintenant sur le ...

Une victoire de plus pour l’ASP (Application Service Provider) ! Trop vite porté au Pinacle, ce modèle basé sur la location d’applications en ligne pour les entreprises revient maintenant sur le devant de la scène des offres informatiques. Dans le domaine du CRM, les succès de Salesforce.com ou d’Upshot illustrent bien cette tendance. C’est désormais le tour de Siebel, dont les solutions sont pourtant réputées complexes à mettre en place, de s’ouvrir à ce marché.

Comment ? Selon la presse américaine, par le biais d’un partenariat avec IBM au sein duquel ce dernier hébergerait les solutions de Siebel sur une plate-forme mutualisée, accessible depuis le Net. Onyx Software, concurrent direct de Siebel, est déjà commercialisé par IBM sur le mode computing on demand, cœur de la stratégie commerciale du numéro un de l’informatique.

Ce positionnement sera-t-il fructueux ? on peut le souhaiter à Siebel Systems qui connaît toujours des difficultés, en affichant pour le deuxième trimestre 2003, un bénéfice net trois fois inférieur à la même période de l’année précédente (9,8 millions de dollars contre 29,8 millions).

(Atelier groupe BNP Paribas – 23/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas