Siemens acquiert UGS pour 3,5 milliards de dollars

Par 26 janvier 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

Le groupe allemand vient de racheter l'éditeur américain UGS spécialisé dans l'élaboration de logiciels industriels de planning, de conception et de simulation en Product Lifecycle Management...

Le groupe allemand vient de racheter l'éditeur américain UGS spécialisé dans l'élaboration de logiciels industriels de planning, de conception et de simulation en Product Lifecycle Management (PLM). Le texan fournit ainsi des logiciels de design pour des produits de haute technologie comme les systèmes militaires, les avions ou les voitures. Siemens va débourser 3,5 milliards de dollars pour acquérir cette société, dettes comprises.
 
UGS avait dégagé en 2005 un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars et un bénéfice net de 886 millions. L'éditeur américain est actuellement détenu par les fonds d'investissement Bain Capital, Warburg Pincus et Silver Lake Partners. Ils avaient eux-mêmes racheté cette société en 2004 à Electronic Data Systems (EDS).
 
L'allemand a ainsi indiqué que ce rachat lui permettra d'intégrer à sa division Automation & Drives (A&D) les logiciels spécialisés d'UGS.
 
En outre, Siemens a également dévoilé ses résultats pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2007. Son bénéfice net a chuté de 16% à 788 millions d'euros, notamment à cause de l'amende de 418 millions d'euros qui lui a été infligée par Bruxelles pour entente illégale sur les prix dans le secteur des appareillages électriques. Cette amende, d'un montant total de 750 millions d'euros, a également touché 10 autres entreprises comme Mitsubishi, Toshiba, Hitachi, Alstom, Areva, ABB et Fuji.
 
En revanche, le chiffre d'affaires de Siemens a progressé de 6% à 19,068 milliards d'euros. L'industriel allemand a également enregistré une augmentation de ses commandes qui s'élèvent à 24,582 milliards d'euros.

Parallèlement, Siemens a aussi annoncé l'introduction en Bourse de 25% du capital de sa division automobile VDO spécialisée dans les équipements électroniques. Mais le groupe conservera une participation majoritaire dans cette activité.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas