Signature électronique et extranet à la portée des collectivités

Par 20 décembre 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

locales. Le 7 décembre dernier, Adesium présentait ses solutions Aliso Extranet et Aliso SIGN (système de signature électronique) lors d’un séminaire organisé par la Mission Ecoter Ile de France e...

locales.
Le 7 décembre dernier, Adesium présentait ses solutions Aliso Extranet et
Aliso SIGN (système de signature électronique) lors d’un séminaire
organisé par la Mission Ecoter Ile de France et la Mairie de Marly-Le-Roi,
dont le thème portait sur «les nouvelles technologies de l’information et
de la communication dans la région Ile-de-France; vers une administration
plus efficace et plus proche; vers une démocratie plus citoyenne».
La Poste a retenu Aliso Sign pour intégrer les certificats de sa filiale
commune avec Sagem, CertiNomis (http://www.certinomis.com) première
autorité de certification des échanges électroniques, de droit français.
Tout au long de cette journée, Adesium, La Poste, CertiNomis et la Mairie
de Marly-le-Roi ont présenté, en direct live, trois cas réels de mise en
œuvre de la signature électronique et d’échange sécurisé:
Le premier cas mettait en œuvre la signature électronique par le Maire de
délibérations du conseil municipal, puis la transmission certifiée des
documents signés à la sous-préfecture. Après vérification de la signature,
la sous-préfecture pouvait alors procéder au contrôle de légalité.
Le second cas présentait un échange certifié de pièces, signées
électroniquement ou non, entre le Maire et les services du conseil général
et du conseil régional dans le cadre de demandes de subvention liées à des
travaux d’aménagement d’un gymnase inter-communal.
Le dispositif de signature, dans ces deux cas, était composé du logiciel
de signature Adesium Aliso Sign intégrant CertiNomis. La solution
d’échange reposait sur la solution Intra/Extranet Aliso Adesium, retenue
par la Chambre Nationale des Avoués et communicant avec l’intranet du
Ministère de la Justice, Ediavocat et Avocaweb, l’intranet des avocats ou
encore par l’Ordre des géomètres-experts.
Le troisième cas concernait l’information des habitants d’une commune dans
le cas de la phase d’instruction d’un permis de construire ou d’une
déclaration de travaux.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/12/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas