La Silicon Valley manque d'ingénieurs.

Par 17 mai 1998

Selon une étude de l'Association de la technologie de l'information américaine et de l'Institut polytechnique de Virginie, le nombre des emplois vacants dans les technologies de l'information améric...

Selon une étude de l'Association de la technologie de l'information
américaine et de l'Institut polytechnique de Virginie, le nombre des
emplois vacants dans les technologies de l'information américaines s'élève
à 346 000, soit 10 % du nombre total d'emplois du secteur. 50 000 emplois
seraient vacants dans la Silicon Valley. En dix ans, le nombre des
étudiants américains ayant des diplômes d'informatique a chuté de près de
40 %. Pour pallier cette insuffisance, les entreprises ont recours aux
étrangers. Tracy Koon d'Intel estime le pourcentage des techniciens
étrangers engagés l'an dernier par le fabricant à "probablement 10 %". 65
000 visas chaque année peuvent être délivrés à des spécialistes, mais
cette année, ce plafond devrait être atteint dès mai. Selon un projet de
loi, ce quota pourrait être porté à 95 000 dans un premier temps et à 115
000 d'ici à l'an 2000.
(Les Echos - 18/05/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas