La simplicité facilitera l'adoption du compteur intelligent

Par 23 juillet 2010
Mots-clés : Digital Working

Pour généraliser les smart meter, le Fraunhofer développe un système proposant des services de gestion et de diminution de sa consommation variés et accessibles instantanément depuis plusieurs supports.

Pour sensibiliser les particuliers à l'utilisation d'un compteur intelligent, il ne faut pas seulement en prouver les avantages. Mais aussi proposer un système permettant de connaître avec précision la consommation de chacun de ses appareils électriques, et comment il est possible de faire des économies en utilisant des sources d'énergie alternatives. Le tout de façon très simple. De ce postulat, deux instituts du Fraunhofer* ont mis au point un système informationnel pour les compteurs intelligents disposés dans le domicile des consommateurs. L'objectif : fournir un accès permanent aux informations relatives à la quantité d'électricité consommée à un instant défini, ainsi qu'à la manière d'utiliser de l'électricité dite "verte". Cela au travers d'un site, d'une application pour smartphone ou d'un mail automatique.
Un panel d'informations pour adapter les comportements
Le consommateur doit comprendre l'origine de sa dépense en énergie, et adapter son comportement", expliquent les chercheurs. Le dispositif propose plusieurs informations : la consommation d'électricité instantanée, le coût du kilowatt par heure ou encore la quantité d'énergie utilisée pendant une certaine période. Le tout basé sur les tarifs en vigueur. Techniquement, des capteurs électroniques sont installés sur chaque prise de la maison. Ils recueillent le débit électrique de chaque appareil branché, et transfèrent les données par le biais de la ligne au compteur intelligent de la maison. Ce dernier bascule à son tour les informations sur un serveur web. Parmi les services proposés : la consultation de sa facture ou la quantité d'énergie consommée le jour même.
Un portail Web pour prolonger l'information fournit par le compteur
Mais également le retour de sa consommation en CO2. Les utilisateurs y trouvent également des suggestions pour améliorer leur consommation. Le système compare et présente par exemple, le bilan énergétique et financier des sources d'énergies renouvelables - telles que les panneaux solaires - par rapport aux énergies fossiles. Ils peuvent enfin comparer les résultats obtenus sur une période donnée aux précédentes ou à la consommation d'autres habitations. Une vue d'ensemble des résultats annuels met aussi en lumière les mois où le plus d'électricité a été consommée. Tandis qu'un aperçu quotidien met en évidence les heures de pointe de consommation au cours d'une journée. Le système est actuellement testé dans cent habitations, et sera lancé officiellement fin août.
* Fraunhofer Application Center for System Technology (AST) et Fraunhofer Institute for Digital Media Technology (IDMT)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas