Pour s'imposer, il faut penser tribus

Par 30 novembre 2009 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working, Europe

Comment devenir leader en entreprise ou réussir son opération web marketing ? En adoptant une organisation tribale. Panorama à l'occasion de la traduction française du livre de Seth Godin

Le concept de "tribu", loin d'être nouveau, retrouve une nouvelle jeunesse avec Internet et les réseaux sociaux rappelle le livre de Seth Godin, Tribus. Mais pas seulement : selon l'auteur, cette organisation s'applique aussi en entreprise. Et est accessible à chaque individu : pour devenir un leader, il faut construire une tribu autour de soi. De même en marketing : exploiter les regroupements d'individus sur la Toile permet de mieux diffuser l'information.
Le livre vient d'être traduit en français. Une traduction loin d'être anodine : si les références dans l'ouvrage concernent des acteurs outre-Atlantique, la notion de tribu est particulièrement chère à la France, nous confie sa traductrice. Selon elle, c'est dans l'Hexagone qu'on a connu les premières manifestations de tribus modernes, notamment avec les radios libres. Débat dans L'Atelier numérique avec Marylène Delbourg-Delphis, traductrice et auteur de la préface du livre de Seth Godin.

Haut de page

1 Commentaire

Je suis affligée de voir cet abaissement volontaire de l'intelligence au niveau de l'affectif, de la mode,de la publicité et du plus bas commun dénominateur. La pensée européenne s'est développée par la critique, le libre examen, la mise en cause des croyances des "tribus". En tant qu'animatrice parmi d'autres, d'une radio libre, je n'ai jamais ressenti cette communion fusionelle abétissante.

Soumis par Dubroca (non vérifié) - le 01 décembre 2009 à 15h24

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas