La simulation réduit les coûts de conception d'un avion

Par 13 septembre 2007 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Un projet européen développe un système de simulation destiné à analyser les données relatives à la construction d'un avion. Ce, en amont de sa conception. But de la manoeuvre : réduire le taux d'erreurs et réaliser de conséquentes économies...

Un projet européen développe un système de simulation destiné à analyser les données relatives à la construction d'un avion. Ce, en amont de sa conception. But de la manoeuvre : réduire le taux d'erreurs et réaliser de conséquentes économies.
 

(cliquez pour agrandir)
"Plus de 80 % du coût total d'un avion est dépensé lors de la phase de conception, en raison des erreurs, très onéreuses", explique Arthur Rizzi, professeur au Royal Institute of Technology en Suède. Le projet européen Simulating aircraft stability and control characteristics for use in conceptual design (SimSAC) s'attaque à ce problème et travaille à la construction d'un environnement numérique intégré, capable de calculer avec précision n'importe quelle donnée concernant la stabilité et le contrôle d'un appareil en amont de sa conception. "Les nouveaux avions doivent être économes en énergie, respectueux de l'environnement, très sûrs et performants, le tout pour un coût opérationnel très bas. La mise en place d'un suivi multidisciplinaire tout au long du processus de développement est indispensable", ajoute Arthur Rizzi.
 
Améliorer la coordination des savoirs
 
Le système devrait permettre de réduire les erreurs de conception, et donc de diminuer significativement les coûts tout en augmentant la sécurité des passagers. Entres autres choses, il devrait ainsi assurer une meilleure coordination des forces et des savoirs en amont de la conception. En effet, lors de l'élaboration d'un avion, les designers ont besoin des connaissances de professionnels issus de nombreuses disciplines pour concevoir avec succès les systèmes complexes qui composent un appareil. Or il n'est pas rare que des erreurs se produisent lors de ce processus.
 
Un projet de dimension européenne
 
"Des hypothèses fausses à propos de la stabilité d'un appareil ou de son système de contrôle peuvent faire échouer les tests de vol. Elles peuvent entraîner la perte de prototypes et, dans le pire des cas, des vies humaines. La mise en place de multiples analyses doit être effective dès les premiers pas du processus de développement, et les décisions doivent être basées en priorité sur des simulations plutôt que sur de simples données empiriques", souligne le chercheur. Le projet, coordonné par le Royal Institute of Technology, compte dix-sept membres parmi les représentants de la communauté universitaire et de l'industrie de l'aéronautique de neuf pays. Plus de 5 millions d'euros ont été injectés pour son déploiement. Un premier prototype devrait être effectif pour le mois d'octobre.
 

Atelier groupe BNP Paribas

Haut de page

1 Commentaire

commant en peut estimer les coûts : Conception, Développement, Production et d'exploitation d'un avion?

Soumis par bahia (non vérifié) - le 12 janvier 2010 à 11h15

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas