La simulation réduit les coûts et le temps de formation

Par 16 février 2010
Mots-clés : Amérique du Nord

Apprendre en manipulant un logiciel de simulation donne d'aussi bons résultats qu'un enseignement théorique ou lié à l'observation directe de faits. Le tout, en un temps plus limité.

Les programmes de simulation facilitent le processus d'acquisition des connaissances et s'avèrent aussi efficaces que l'observation de faits directe, rappelle l'université de l'Ohio dans une étude. Or l'avantage, c'est que la première méthode s'avère souvent moins chère et moins énergivore en termes de temps que la seconde. "La simulation informatique accélère la compréhension et permet aux apprenants d'acquérir le même nombre de connaissances en un temps réduit", note Cabe Trundle, professeur associé en sciences de l'éducation. "Cela permet de mettre en place des sessions d'apprentissage moins frustrantes".
Maîtriser différents concepts plus rapidement
Pour parvenir à ces conclusions, l'équipe a mené un test auprès d'un groupe d'étudiants en sciences. Ces derniers devaient maîtriser les concepts expliquant les différentes phases de la lune. Les volontaires ont été séparés en trois groupes : le premier n'a disposé que d'un logiciel de simulation des différentes phases. Ce dernier permettant de visualiser les mouvements de la Lune et du soleil depuis n'importe quel point de la Terre. Le deuxième devait observer par lui-même le phénomène dans la nature. Le troisième pouvait combiner les deux méthodes.
Plus performants pour comprendre les enchaînements de séquences
Les chercheurs ont ensuite interrogé les étudiants sur trois points : la connaissance des différentes séquences des phases, leur cause et leur forme. Résultat : ceux qui s'étaient instruits en utilisant le dispositif de simulation ont montré un taux de résultat similaire au deuxième groupe. Et ils ont été plus performants au niveau de la compréhension des différentes séquences des phases. Selon les chercheurs, recourir à la simulation facilitera aussi l'apprentissage dans des matières où la pratique est difficile à mettre en œuvre. L'étude a été publiée dans le journal Computers and Education.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas