Le Sipperec veut faire réaliser des économies aux mairies.

Par 03 novembre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Regroupant 90 communes d’Ile-de-France pour la gestion de l’électricité, le Sipperec veut se lancer dans la bataille des télécoms en proposant la création d’un groupement de commandes “en additionna...

Regroupant 90 communes d’Ile-de-France pour la gestion de l’électricité,
le Sipperec veut se lancer dans la bataille des télécoms en proposant la
création d’un groupement de commandes “en additionnant leurs budgets, les
communes franchissent différents seuils tarifaires qui leur font
bénéficier de réductions significatives”.
55 villes en région parisienne sont intéressées par le projet. Comme
l’explique Gérard Birost, directeur général des services techniques de
Maisons-Alfort “nous avons environ 800 000 F de dépenses annuelles en
communications téléphoniques. Ce sont essentiellement des coups de fil
locaux, effectués depuis les 125 postes des différents services … Nous
espérons que le projet du Sipperec nous fera réaliser 15 % d’économies”.
Seul problème: ayant engagé les premières démarches en avril, le syndicat
annonce qu’il est “dans l’impossibilité de procéder à l’appel d’offres,
faute de l’autorisation préfectorale créant le groupement de commandes”.
Néanmoins, les premiers appels à tarif réduit pourraient intervenir dès
l’an prochain.
(Le Parisien 03/11/1998

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas