Le site de l’ANPE s’enrichit.

Par 04 décembre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

La première version du site de l’ANPE (http://www.anpe.fr) date de 1997. Son développement s’inscrit dans le programme du gouvernement pour l’administration électronique, visant à démocratiser l’acc...

La première version du site de l’ANPE (http://www.anpe.fr) date de 1997.
Son développement s’inscrit dans le programme du gouvernement pour
l’administration électronique, visant à démocratiser l’accès à Internet, à
moderniser des services publics et à mettre en ligne toutes les démarches
administratives d’ici à 2005.
L’objectif du site est d’élargir les possibilités d’accès des services de
l’Agence à l’ensemble des citoyens, de renforcer l’autonomie des
demandeurs d’emploi, d’assurer une plus grande diffusion des offres
d’emploi et de renforcer l’efficacité d’intervention de l’Agence sur le
marché du travail.
Le site anpe.fr, plus convivial et simple d’utilisation, s’est enrichi,
depuis aout 2001, de nouveaux services et d’un contenu rédactionnel
renforcé.
Désormais, les internautes peuvent recevoir gratuitement une sélection
personnalisée d’offres d’emploi, soit par mèl, soit en consultant
directement la rubrique abonnement sur le site. L’ANPE propose aux
entreprises un service de dépôt d’offres 24h/24, 7j/7. Elles saisissent
leurs coordonnées, indiquent l’intitulé du poste à pourvoir et le profil
recherché et choisissent l’agence locale ANPE qui prendra en charge le
traitement de l’offre d’emploi.
Le site propose aussi des «guides pour agir» et des «dossiers pour en
savoir plus», ainsi qu’un ensemble d’informations pratiques pour les
entreprises et le panorama des mesures pour l’emploi. Ces documents
d’information sont actualisés régulièrement et peuvent etre, pour la
plupart, téléchargés.
Les 1 500 agents de l’ANPE demeurent toujours à la disposition des
demandeurs d’emploi et des entreprises pour les conseiller et les orienter
dans leur recherche d’emploi.
Le site comprend trois espaces principaux: «espace candidat», «espace
employeur» et «actualités», et deux grandes rubriques «ANPE en
région» et «ANPE mode d’emploi».
La nouvelle version du site a aussi pris en compte les directives du W3C,
une norme d’accessibilité respectant les conditions d’accès aux
non-voyants.
Tout au long de 2002, l’ANPE va développer des sites régionaux Internet
ANPE, mettre en place des bornes Internet dans toutes les agences ANPE et
développer des partenariats permettant de faciliter l’accès d’Internet aux
demandeurs d’emplois. Le site emploi-international.org, dédié aux
demandeurs d’emploi souhaitant travailler à l’étranger, sera ouvert en
mars 2002. En septembre 2002, une banque de profils de demandeurs d’emploi
et d’actifs salariés sera mise en ligne que les employeurs pourront
consulter.
Depuis son ouverture, la fréquentation du site n’a cessé de progresser. Le
nombre de sessions enregistrées est passé de 1 400 000 en octobre 2000 à 2
620 000 en octobre 2001. Le nombre de visiteurs uniques mensuel est passé,
pour sa part, sur la meme période, de 339 000 à 630 000. Les offres
d’emploi disponibles sur le site sont passées de 80 000 chaque jour début
2000 à plus de 120 000 en moyenne aujourd’hui, pouvant atteindre certains
mois les 160 000.
210 000 abonnements ont été créés entre la mi-aout et la mi-novembre 2001.
Plusieurs tendances peuvent etre observées depuis aout 2001: les métiers
les plus recherchés sont le secrétariat, l’informatique, les agents
administratifs, la communication et les services comptables.
18 % demandent en priorité l’Ile de France comme lieu d’affectation
professionnelle, 10 % la région Rhone Alpes, 8 % la région PACA, 5 % les
Pays de la Loire et 5 % la région Nord Pas-de-Calais. La requete France
entière représente 8 %. Les demandes concernant les affectations à
l’étranger ne représentent que 1 % des abonnements. Les cinq pays les plus
demandés sont le Luxembourg, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la
Belgique.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 4/12/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas