Les sites pour enfants poussent-ils à la consommation ?

Par 09 mai 2008 3 commentaires
Mots-clés : Smart city

Récompenser un bambin en monnaie virtuelle, le pousser à acheter un avatar de chien pour son univers en ligne... Plusieurs sites réservés aux petits les sensibilisent à la consommation, et les incitent à l'achat.

Certains sites dédiés aux enfants véhiculent l'idée du consumérisme. C'est l'une des conclusions de l'étude "Like taking candy from a baby : how young children interact with online environments", qui a étudié plusieurs sites destinés aux enfants entre deux ans et demi et huit ans, et le comportement de ces derniers et de leur famille*. Et selon le rapport, réalisé conjointement par le cabinet Consumer Report WebWatch et la Mediatech Foundation de Flemington, un grand nombre de jeux en ligne et autres environnements virtuels récompensent les jeunes en monnaie virtuelle pour leur permettre d'acquérir des objets nécessaires à la poursuite du jeu. Autant de méthodes qui ancrent une habitude de consommation dans l'esprit de l'enfant. Autre travers dénoncé par l'étude : un nombre important de sites joue sur la sensibilité et l'émotion des petits pour les pousser à l'achat, bien réel cette fois. Il faut dire que les méthodes utilisées sont nombreuses.
Jouer sur l'affect de l'enfant
Certains environnements tentent les bambins en leur présentant des objets ou des options de jeux alléchantes qu'ils peuvent acquérir moyennant finance, puis les menacent de rendre leurs créations et possessions inaccessibles s'ils ne rachètent pas un forfait. D'autres permettent aux enfants de créer un univers virtuel, puis leur demande une rétribution s'ils veulent continuer la partie et ne pas tout perdre. Autant de systèmes de fonctionnement non adaptés à des petits. Reste que les parents ne doivent pas pour autant éloigner leurs enfants du web. Selon l'étude, d'ailleurs, ces derniers peuvent partir à la découverte de la Toile dès l'âge de deux ans et demi. "Il n'y a aucun doute sur le fait que les jeunes enfants aiment aller sur le web, et nous avons recensé des exemples de sites de qualité et adaptés à leurs capacités", explique Warren Buckleitner, auteur de l'étude. Des sites souvent plébiscités par les parents eux-mêmes : les vingt-et-un environnements étudiés par le rapport ont en grande majorité été considérés par les adultes comme accessibles à leurs enfants.
Se méfier des jeux gratuits
Conclusion : il est très difficile pour les parents de déceler la présence d'éléments poussant au consumérisme ou non-adaptés à un enfant s'ils n'ont pas étudié le jeu à la loupe. C'est pourquoi, pour que les têtes blondes ne soient pas confrontées à ce type de contenu, l'étude recommande aux parents de garder un œil sur les sites sur lesquels se rend leur progéniture - c'est une évidence - mais aussi et surtout de se méfier des offres d'inscription gratuite pour des jeux. "Comme dans le monde réel, ce qui est véritablement gratuit est rare, et un jeune enfant ne peut comprendre cela", précise le rapport. Sous-entendant ainsi qu'un bambin n'est pas capable de se montrer précautionneux quand il se rend sur des sites où le contenu est entièrement gratuit. Et dont la qualité peut laisser à désirer, ou qui peut ensuite pousser à l'achat d'options de jeux et de "goodies".
*Dix familles ont été sollicitées pour tenir un journal vidéo dans lequel elles ont commenté l'attitude de leur enfant sur des sites comme Club Penguin, Webkinz, Barbie.com, etc. Ce, afin de voir comment les jeunes réagissaient aux sollicitations marketing.

Haut de page

3 Commentaires

Ce serait très utile d'indiquer quels sites sont plébiscités par les parents.

Soumis par francis (non vérifié) - le 09 mai 2008 à 14h21

C'est vraiment le genre d'article qui montre la pervesité du Net. D'accord, certaines marques font tout pour pousser les petits à la consommation. Mais à 2 ans et demi, ou à 5 ans, je ne vois pas ce qu'un enfant fait à surfer sur Internet. Sympa la surveillance parentale...

Soumis par decaens (non vérifié) - le 09 mai 2008 à 15h23

salut je m'appelle j'ai 12 je suis au 6E6 je suis marocain j'ai des amis j'ai safae 3bla chaimae et sara j'ai un ami qui sa ppelle yassine 7E7

Soumis par zineb (non vérifié) - le 13 septembre 2008 à 17h57

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas