Les sites mobiles encore privilégiés aux applications par les consommateurs

Par 15 mai 2013 Laisser un commentaire
M-commerce

Si la volonté des e-commerçants de se tourner vers le mobile est flagrante, le choix de l'interface est moins évidente. D'autant plus que les consommateurs ne semblent pas avoir un avis tranché sur le sujet.

SLI Systems dévoilait récemment dans une étude que les commerçants en ligne ont bien compris la nécessité d'offrir aux consommateurs des interfaces mobiles performantes pour réaliser leurs achats. En effet, 40% souhaitaient mettre en place cette année un site mobile et 20% une application. Un choix d'interface qui se doit néanmoins d'être éclairé, et c'est ce qu'a tenté de faire EpiServer, un fournisseur de logiciels de gestion de contenus web, dans un autre rapport rappelant que les sites web mobile auraient toujours les faveurs des consommateurs. Pour cela, 1000 personnes au Royaume-Uni ont été interrogées sur leur niveau d’engagement avec les sites mobiles et les caractéristiques qui sont importantes pour eux lors de la consommation de contenu sur un site web mobile.

Applications vs. sites mobiles

Au Royaume-Uni, pays dans lequel 58% des habitants possèdent un Smartphone et 18% une tablette, les sites Internet mobiles sont légèrement plus populaires que les applications. En effet, 63% des interrogés accèdent aux sites web quotidiennement avec leur smartphone contre 60% via des applications. Et quand on regarde les achats effectués via le mobile, les sites web sont une nouvelle fois plus populaires que les applications avec un total de 51% des achats effectués sur un site web via leur mobile contre 40% via des applications. Cette disparité est amplifiée quand on regarde le comportement des consommateurs sur les tablettes : 64% de leurs utilisateurs accèdent aux sites mobiles chaque jour comparativement à 55% à travers des applications. De plus, 74% des achats via une tablette sont réalisés sur un site Web contre 60% à travers des applications. Cela montre que, généralement, un client est plus susceptible de faire un achat sur une tablette. Tout cela dans un contexte de marché mobile de plus en plus complexe, avec une variété de dispositifs toujours plus grande, en particulier due à l'augmentation de la part de marché d’Android.

Prendre en compte la localisation pour maximiser les stratégies mobiles

Il est clair que l'emplacement n'est pas l'alpha ou l'oméga de la stratégie mobile, cependant l'utilisation de géolocalisation a toujours sa place quand on regarde la façon dont les consommateurs accèdent à l'Internet mobile à l'extérieur de la maison. La maison est l’endroit préféré des consommateurs pour utiliser leurs Smartphones (62%) et tablettes (80%), ce qui montre que, indépendamment de leur emplacement, les appareils mobiles sont aujourd'hui le premier canal d’achat pour les consommateurs. Qu'ils soient à la maison, au bureau ou en déplacement, les consommateurs britanniques sont susceptibles d'utiliser un appareil mobile pour accéder à Internet avant tout autre appareil, ce qui fait de l’utilisation du mobile une stratégie judicieuse pour toute entreprise de commerce électronique. Pour l'avenir, EPiServer est d’avis que les entreprises continueront à intensifier leur stratégie mobile, notamment dans les domaines de croissance tels que les coupons mobiles, le self-scanning dans les supermarchés, le NFC et portefeuilles électroniques, qui montrent qu'il y a plus d'options que jamais pour maximiser leur stratégie mobile.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas