Les sites “portails” aux Etats-Unis sont investis par les communautés

Par 16 septembre 1998
Mots-clés : Smart city

d’intérêt. Après la web-messagerie gratuite, les forums de discussion, les cotations boursières, les dépêches d’actualité, les outils de personnalisation de page d’accueil, voici que débute l’ère c...

d’intérêt.
Après la web-messagerie gratuite, les forums de discussion, les cotations
boursières, les dépêches d’actualité, les outils de personnalisation de
page d’accueil, voici que débute l’ère communautaire.
Excite vient d’annoncer le lancement d’un nouveau service sur son Web,
baptisé Excite Communities (http://www.excite.com/communities/new) tourné
vers les communautés.
Ce service, actuellement en bêta test, propose aux internautes de créer
leur espace de communication à l’intérieur duquel ils pourront accueillir
les internautes de leur choix.
Yahoo!, dès le lendemain, annonçait l’arrivée d’un service similaire
baptisé Yahoo! Clubs (http://www.clubs.yahoo.com). Déjà opérationnel, ce
service permet de créer son club en restreignant l’accès et de procéder à
une recherche pour se faire inviter, voire accepté définitivement dans un
club.
Ce qui intéresse en priorité les portails dans ces cercles communautaires,
ce sont les données personnelles récupérées obligatoirement auprès de
chacun des membres au moment de l’inscription. En effet, ces sites dont
l’audience ne cesse d’augmenter constituent un important vivier de
personnes identifiées auxquelles la publicité pourra s’adresser de façon
ciblée.
(Service On Line - 07/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas