Skype ouvre son logiciel aux développeurs

Par 25 août 2005
Mots-clés : Smart city

La firme luxembourgeoise redoute-t-elle l'arrivée de Google sur le secteur de la voix sur Internet ? A quelques jours de son deuxième anniversaire (le 29 août), Skype vient d'annoncer qu'elle...

La firme luxembourgeoise redoute-t-elle l'arrivée de Google sur le secteur de la voix sur Internet ? A quelques jours de son deuxième anniversaire (le 29 août), Skype vient d'annoncer qu'elle allait ouvrir son logiciel aux développeurs, pour que ces derniers puissent l'intégrer à d'autres applications ou à des sites Web.

Deux projets sont donc lancés : SkypeNet et SkypeWeb. Ils ont pour but l'intégration du logiciel de téléphonie Skype à des sites Internet ou des applications en ligne, comme le jeu en réseau ou les lecteurs multimédia.

Jusqu'à maintenant, si vous vouliez converser avec un de vos contacts pendant une partie de jeu en réseau pour élaborer des stratégies communes, il fallait passer par les outils de communication inclus dans le jeu – d'une qualité parfois médiocre – ou lancer séparément un deuxième logiciel de conversation audio.

La qualité de Skype est reconnue. En l'intégrant à des applications en ligne, les développeurs garantiront aux utilisateurs une communication stable et confortable. Les possibilités ne s'arrêtent pas au jeu en ligne. Des sites de rencontre, par exemple, pourraient tirer parti de l'utilisation de Skype…

L'intérêt pour la société Skype ? Pérenniser son logiciel, déjà plébiscité par le public, et prendre une longueur d'avance sur la concurrence. Contrairement à Google, Yahoo ou AOL (AIM, ICQ), Skype ne cherche pas à drainer les internautes vers son site Internet. Diffuser son application au sein d'autres services ou d'autres sites ne pose donc pas de problème.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/08/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas