Smartfocus simplifie l’installation des beacons en magasin en les dématérialisant

Par 28 avril 2015 2 commentaires
Les beacons virtuels, futur du retail ?

Par la dématérialisation des capteurs propres aux beacons, SmartFocus entend épargner aux enseignes nombre de problèmes d’installation et de maintenance.

À l'heure où les Français sont encore peu enclins à utiliser leur téléphone mobile au sein d'une boutique physique, les solutions de beacons rivalisent d'imagination pour que le client intègre son smartphone à son expérience instore. C'est le cas du cookie physique précédemment évoqué par l'Atelier, qui permettait de personnaliser intégralement son expérience. Jusqu'à présent, toutes les solutions de beacons proposées nécessitaient une mise en place lourde au sein du magasin : capteurs, cookies,...

Jusqu'à l'apparition de la plate-forme développée par Smartfocus, baptisée Message Cloud. Sous couvert que le client télécharge l’application du magasin cette plate-forme permet aux enseignes de renseigner leur données clients pour bénéficier d'une meilleure connaissance, et de coupler ces données à celles acquises par l'utilisation des beacons virtuels : « le beacon virtuel nous permet de capter des informations sur les déplacements, la localisation, ce qui va nous permettre d'envoyer au client des messages pertinents selon leur position » déclare Fabien Roger, DGA de SmartFocus.

Ce dispositif fonctionne à la manière des beacons physiques tout en s'allégeant des contraintes liées à ceux-ci :  « Les beacons "physiques" pèchent par leur besoin de maintenance, de personnel, et une zone de recouvrement trop réduite. Tout l'enjeu réside dans le fait d'être capable de géo-localiser un téléphone indoor. Et notre technologie le permet grâce à la mesure du champ magnétique terrestre, en se basant sur la boussole incluse dans tout smartphone » déclare Fabien Roger. La personne est, ainsi, localisée. Cette information est, ensuite, associée « à une information de déplacement, captée grâce à l'accéléromètre du smartphone, qui rapportera la direction que l’individu prend. »

 

Ces informations sont cruciales: une fois chargée dans la plate-forme Message Cloud, elles permettent de mettre à disposition des enseignes des cartes de zones virtuelles renseignant des positions des potentiels clients. « Dès l'entrée du smartphone d'un client dans une de ces zones, un message va être généré ». Dès lors, un processus assez similaire au fonctionnement des beacons physiques se déclenche. Un message push, envoyé par l'application du magasin préalablement installée par le client, se génère dès son entrée dans la zone virtuelle du magasin.

Cette solution qui permet bel et bien de s'affranchir de tout problème de maintenance, d'installation, mais aussi de recouvrement de zone, est actuellement en phase pilote avec plusieurs clients préexistants de Smartfocus. La prochaine étape? Le lancement d'un “smart store” parisien, destiné à démontrer l’efficacité de la solution d'ici mai 2015.

Haut de page

2 Commentaires

Pour avoir tester cette technologie il y a deux ans, j'ai pu constater que la mise en œuvre est loin d'être facile. Toute perturbation du champ magnétique est malvenu. L'allumage d'un moteur, le passage du métro, la mise en route d'un frigo, d'une vitrine, d'un appareil électrique quelconque additionné à la propension des capteurs des téléphones de saturer et de bloquer sur des valeurs aberrante fait que ce n'est pas simple. Cela nécessite également un apprentissage qui peut être fastidieux à chaque changement intérieur.

Soumis par Philippe david (non vérifié) - le 29 avril 2015 à 09h30

Une jeune start up française développe le même concept mais avec de l'intelligence artificiel et un CRM puissant pour gérer et optimiser l'omnicanal.
beamlabs.fr

Soumis par de Ramel (non vérifié) - le 20 mai 2015 à 17h03

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas