Le smartphone gagne du terrain auprès des utilisateurs américains

Par 06 décembre 2010
une personne tient dans sa main un smartphone

Outre-Atlantique, l'accès au Web, aux applications mobiles et aux réseaux sociaux stimule l'adoption du smartphone.

Aux Etats-Unis, le mobile traditionnel lègue de plus en plus sa place aux téléphones dits "intelligents". En octobre 2010, un mobile sur quatre détenu par les Américains est un smartphone, ce qui représente une hausse de 14 % par rapport au mois de juillet. Tel est le résultat de l'étude menée par ComScore sur les dernières tendances des usages sur mobile. Pour autant, la fonction principale utilisée par les possesseurs de smartphone demeure le SMS. Les deux tiers d'entre eux envoient régulièrement des messages texte depuis leur appareil. Par comparaison, seuls 36 % naviguent sur Internet à partir de leur téléphone.

Les smartphones plébiscités pour accéder à Internet

Troisième usage le plus courant : l'utilisation des applications mobiles, auxquelles ont recours plus d'un mobinaute sur trois. Ces derniers utilisent également leur smartphone pour accéder à des réseaux sociaux, des blogs ou encore jouer à des jeux pour un quart d'entre eux. Tandis qu'un peu plus de 15 % écoutent de la musique sur leur smartphone. Autre point important : "la plupart des systèmes d'exploitation ont acquis de nouveaux utilisateurs au cours des trois derniers mois", expliquent les spécialistes.

Androïd marque la plus forte croissance

Principalement, Androïd qui, grâce à une hausse de 6,5 % d'utilisateurs, détient plus de 23 % des parts de marché du secteur de la téléphonie mobile aux Etats-Unis, et occupe la troisième place des systèmes d'exploitation les plus utilisés par les mobinautes. Derrière RIM, avec plus de 35 % des parts de marché, Apple, utilisé par un utilisateur sur quatre aux Etats-Unis et Microsoft, un peu moins de 10 % des détenteurs de mobiles. A noter que Palm clôt le top 5 avec un peu moins de 4 % d'utilisateurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas