Le smartphone rend l'expérience d'achat toujours plus hybride

Par 03 décembre 2012 2 commentaires
Smartphone caddie

Avec le mobile, les marques ont l'opportunité de fournir une expérience d'achat qui suivrait le fil de la vie quotidienne des consommateurs, ce en combinant les sphères online et offline.

L’utilisation des applications et des services mobiles explose littéralement, ce qui bouleverse de nombreux secteurs comme celui de la distribution, mais aussi ceux des technologies ou encore de l’immobilier. Les marques doivent comprendre que le smartphone fait partie intégrante du quotidien du consommateur et que se positionner dessus est crucial. Ainsi, un rapport, mené en collaboration par le Copenhagen Institute for Future Studies (CIFS) et Ericsson ConsumerLab, imagine que d’ici à 2017, un nouveau concept de magasin "in-line mall concept" pourrait voir le jour à l’avenir autour d’une application mobile. Ericsson ConsumerLab a mené une expérience de commerce mobile dans un supermarché de Stockholm en Suède, en utilisant des codes barres. Elle a montré que l’utilisation de l’application par le consommateur rapprocherait la prise de décision d’achat du point de vente.

Le mobile devient central

En effet, le magasin physique, Internet et l’application mobile deviendraient complémentaires. Et si l’achat par Internet permet aujourd’hui de comparer les prix plus facilement, 30% des consommateurs européens déclarent que la chose qu’ils détestent le plus lors d’un achat en ligne, c’est d’attendre la livraison de ce qu’ils viennent d’acheter. L’utilisation croissante du smartphone par les consommateurs devient alors une opportunité pour les marques qui peuvent afficher la disponibilité du produit qu’ils désirent à proximité. Aujourd’hui, le smartphone suit son détenteur du matin au soir dans ses activités quotidiennes, à son domicile, sur son lieu de travail et dans les transports. Ce qui importe, c’est le confort global de l'expérience d'achat intégrée à leurs activités quotidiennes. Cela devrait être le point essentiel de tout business model pour faire du shopping. Elles doivent apprendre à mobiliser la présence de leur magasin dans l’esprit des consommateurs.

Un modèle de shopping hybride

Mais pour se faire, elles doivent surtout allier le online et le offline dans leur business model. A l’avenir, de plus en plus de marques devraient faire converger ces deux sphères. Par exemple aux Etats-Unis, Amazon a mis en place des casiers sécurisés dans plusieurs supérettes 7-Eleven pour livrer les clients de manière économique. A Séoul et Copenhague ou encore à Barcelone avec PickBe, les marques utilisent des affiches dans les stations de métro avec des QR Codes. En le scannant, ils peuvent commander des articles. Dans la même veine, IKEA a mis en place un catalogue interactif pour les utilisateurs de smartphones, combinant un catalogue traditionnel avec la réalité augmentée pour reproduire les fonctions interactives familières de magasins en ligne.

*In-Line Shopping – the game is changing – Report #4 2012, est le résultat de la coopération entre le Copenhagen Institute for Futures Studies (CIFS) et Ericsson. Le CIFS, composé de membres inscrits, est un think tank futuriste à but non lucratif, et dont le siège est à Copenhague.

Haut de page

2 Commentaires

Intéressant mais l'orthographe reste largement perfectible.

L'utilisation des A et des B explosENT ? => explose
Mais pour SE faire? => pour ce faire
les fonctions interactives familiers => familières

Soumis par foussier (non vérifié) - le 04 décembre 2012 à 10h42

Article intéressant auriez-vous un lien vers l'étude du CIFS ?
merci

Soumis par daubry - le 04 décembre 2012 à 14h13

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas