Les smartphones maintiennent le marché des mobiles à flot

Par 17 août 2012
Smartphone

L’année 2012 sera une année de récession pour le marché des mobiles. La tendance aujourd’hui est à l’hyper concentration et un marché atomisé avec deux grands leaders qui écrasent la concurrence.    

Malgré un taux de croissance (+32%) le plus faible depuis 3 ans, le segment Smartphone continue de maintenir le marché mondial des mobiles. D’après Strategy Analytics et IDC la croissance ne dépasserait pas 1%. De ce fait, il y aurait un fort ralentissement entre le 2ème trimestre 2012 et la même période de l'année précédente. En effet, le nombre de smartphone vendus serait en recul de -58% pour atteindre 146,1 millions, tout comme le marché plus global des mobiles avec -92%, soit 362 millions d'appareils vendus.

Samsung croque la pomme?

La concurrence atomisée et la maturité du marché dans les pays occidentaux riches sont les principales causes de ce schéma conjoncturel. Cependant, Apple et Samsung restent les deux grands leaders du smartphone. En effet, la marque à la pomme et Samsung cumulent à eux seuls 52% du marché. Toutefois, la stratégie de pénétration choisie centrée sur la vente de plusieurs modèles ayant un bon rapport qualité prix profite au coréen. Il possède 34,6% de part de marchés (+90%) et accroît son avance sur son concurrent principal. Quant à lui, Apple a enregistré un recul attendu pour atteindre 17,8%. L’attente de l’Iphone 5 ajouté au cycle annuel de communication de la société se traduit par une baisse de 3,2% pour atteindre 17,2% de part de marchés.

Un futur encore incertain

Face à une économie volatile et des marchés matures ou le produit doit se renouveler très vite, les leaders stratégiques sont déjà tournées vers 2013. Se projeter dans le futur avec des économies encore impactées par la crise. Cependant, ces multinationales vont se tourner vers les pays émergents afin de profiter d’une conjoncture supérieure à 5% du PIB, d'un marché très porteur pour augmenter leur part de marché. Est-ce une chance pour Apple pour reprendre un nouveau souffle et récupérer des parts sur Samsung ou alors de laisser Nokia effectuer un retour sur le marché ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas