Smartphones : les opérateurs se préoccupent des virus

Par 05 janvier 2009
Mots-clés : Smart city

Les assistants personnels ont besoin d'applications de sécurité plus robustes. Ces parades devraient être mises aux points par les fournisseurs d'accès aux réseaux mobiles.

Le nombre de téléphones dits intelligents est en constante augmentation. Les systèmes de sécurité dédiés, eux, ne suivent pas. Résultat : le risque de contamination par des programmes malicieux est de plus en plus présent sur ces combinés, estime Unstrung Insider dans un rapport. "Alors qu'ils acquièrent en popularité, leurs systèmes d'exploitation - très proches de ceux des PC traditionnels - deviennent une cible de choix", juge Denise Culver, auteur du rapport. Il est donc urgent de mettre au point des applications robustes capables de rendre les systèmes d'exploitation mobiles capables de résister à ces attaques. Voilà qui n'est pas surprenant. Ce qui l'est, c'est que ce sont les opérateurs de télécommunications qui devraient proposer ce type de services sur les douze prochains mois.
Des opérateurs en première ligne
Raison invoquée : cela leur permettra de se différencier et d'être plus compétitifs. Selon le cabinet, cette réaction est d'autant plus importante que les attaques devraient être encore plus nombreuses et sophistiquées dans peu de temps. Les opérateurs ne seront d'ailleurs pas les seuls sur ce nouveau marché. "Les fournisseurs de services de sécurité mobiles se préparent aussi à une attaque à large échelle de hackers. Attaques qui pourraient être de la même ampleur que celles qui touchent les services de courrier électronique", ajoute Denise Culver. Qui souligne que ces initiatives ne doivent pas venir uniquement des fournisseurs de services.
Les PME, premières victimes
"Ces derniers espèrent maintenant que les fabricants et les entreprises n'attendront pas une généralisation de cette menace avant de sécuriser leurs appareils mobiles". L'auteur du rapport ne fait pas gratuitement référence aux entreprises : le marché des PME est l'un des plus touchés par les malware sur mobiles. La multiplication des applications liées au commerce et à la banque depuis un mobile rend aussi cette généralisation des solutions de sécurité mobiles urgente. D'autant que de telles attaques font peur aux utilisateurs : AVG Technologies rappelait récemment que les Américains avaient plus peur d'un crime cybernétique que d'un vol ou d'une attaque dans le monde réel.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas