Smartphones : un tiers des entreprises a une stratégie en place

Par 27 juin 2011
Croissance

Les sociétés qui souhaitent investir dans le portable le feront principalement sur des plans médias spécifiques. Près d'un tiers d'entre elles les financeront en restructurant leur budget marketing global.

Le marketing mobile gagne en importance auprès des entreprises : 42 % d'entre elles estiment que ce sujet est important voire très important, notamment pour les grosses entreprises et celles touchant directement les consommateurs. C'est ce qu'une étude réalisée par King Fish Media précise, une société américaine fournissant des solutions marketing intégré. Bien que deux tiers des entreprises n'ont pas encore de stratégies spécifiques, plus de 60 % d'entre elles souhaitent s'y pencher dans les douze prochains mois. Malgré cela, deux tiers des sociétés ont toutefois un site mobile et près de 30 % disposent d'applications natives, ou des deux.

Structurer les budgets...

Bien que les entreprises estiment qu'en moyenne seul 8 % de leur trafic provient d'une tablette ou d'un téléphone, un tiers d'entre elle ont un budget spécifique au mobile, et ce chiffre atteint 45 % quand il s'agit de sociétés de plus de 1000 salariés. En moyenne, ces budgets représentent 12 % des dépenses en marketing, et les prévisions de l'étude annoncent 19 % prévus pour 2012. Moins d'un quart des entreprises ont jusque là fait de la publicité sur des plates-formes mobiles, tandis que les trois quart d'entre elles souhaitent développer des applications pour l'iPhone. Toutefois, les applications Android et iPad risquent de croître significativement puisque d'ici 2012, environ trois quart d'entre elles comptent en mettre en place.

...pour en tirer des bénéfices

Aujourd'hui seules 20 % des sociétés ont des stratégies de m-commerce, mais l'intérêt pour ces dispositifs grandira d'ici 2012. Par ailleurs les investissements risquent majoritairement de profiter aux réseaux sociaux, au contenu de marque (notamment vidéo), aux emails ou encore à la géolocalisation. Le contenu de marque ou autres expériences permettant de personnaliser le mobile est prometteur. Pour l'instant, seuls 7 % des sondés ont déployé des outils en ce sens, et 42 % affirment être très intéressés. Cela notamment pour améliorer la fidélité des consommateurs ou encore optimiser les ventes croisées et  les campagnes de recommandation. Le mobile est également source de retour sur investissement: un quart des marketeurs dit que les stratégies mises en place ont fonctionné comme souhaité voire plus qu'ils l'espéraient. Quoi qu'il en soit, plus d'un tiers des sondés sont d'accord avec le fait qu'un retour positif n'est pas nécessaire pour justifier les investissements.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas