SmartRecruiters veut démocratiser les logiciels de recrutement pour les PME

Par 30 janvier 2012 1 commentaire
Mots-clés : Management, Amériques
SmartRecruiters logo

La plate-forme de recrutement en ligne, gratuite, permet aux petites et moyennes entreprises de dénicher plus facilement les perles rares dont elles ont besoin.

SmartRecruiters est un logiciel de recrutement en ligne créé spécifiquement pour aider les PME à recruter les meilleurs candidats. Bien que les logiciels de recrutement ne soient pas une nouveauté, la consumérisation des logiciels d'entreprise en est une, et SmartRecruiters entend donner le ton. Il s'agit également du premier logiciel de recrutement gratuit ; le CEO, Jérôme Ternyck , veut populariser ce type de technologie habituellement réservée aux grandes entreprises. La jeune start-up vient de lever 5 millions de dollars.

La technologie à l'aide d'un recrutement efficace

SmartRecruiters rend la recherche de talents plus facile et plus rapide. Il permet aux entreprises de créer, sur SmartRecruiters, une offre d'emploi qui est ensuite publiée sur d'autres plate-formes comme LinkedIn, Dice, CareerBuilder...Le logiciel permet également de partager les offres d'emploi sur les réseaux sociaux et encourage les références sur ces réseaux. Les recruteurs peuvent alors partager les profils avec leur équipe, une approche plus sociale, et répondre directement aux candidats par le biais de l'interface de SmartRecruiters.

Un logiciel gratuit pour démocratiser les technologies de recrutement

En proposant ce logiciel gratuitement, SmartRecruiters  veut démocratiser les technologies de recrutement et les rendre accessibles aux petites entreprises, lançant ainsi le « Printemps arabe » du recrutement. La start-up a construit son modèle business autour de cette notion, mais elle a également lancé ce qu'elle appelle le « Zero Unemployment Movement » qui ambitionne de « pousser l'économie vers son potentiel maximum, en supprimant les frictions sur le marché du travail ».

Haut de page

1 Commentaire

Ce "gratuit" a des limites, il serait intéressant de les citer pour être juste (ce n'est pas gratuit pour toutes les entreprises, le concept de petites et moyennes... ) et d'indiquer comment le site va se rémunérer (% sur les offres postées sur le jobboards payants et pas donné donné)

Soumis par zoan (non vérifié) - le 31 janvier 2012 à 10h53

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas