Snarf : un "filtre social" pour lutter contre le spam

Par 06 décembre 2005
Mots-clés : Smart city

Avec Snarf, Microsoft propose d'aborder le problème du spam sous l'angle du tri : hiérarchiser l'affichage du courrier électronique selon l'importance que vous accordez à chaque expéditeur plutôt...

Avec Snarf, Microsoft propose d'aborder le problème du spam sous l'angle du tri : hiérarchiser l'affichage du courrier électronique selon l'importance que vous accordez à chaque expéditeur plutôt que d'afficher les mail par ordre chronologique.

Snarf est l'acronyme de " Social network and relationship finder". Un nom qui évoque selon Microsoft l'aboiement du chien lorsque ce dernier vous prévient de l'arrivée d'un visiteur. Le principe est relativement simple : plus vous correspondez avec une personne, plus les courriers de cette dernière sont susceptibles de revêtir de l'importance pour vous.

Outre les méthodes de tri classiques (chronologique, objet, expéditeur), Snarf propose donc une vue alternative de votre boîte de réception dans laquelle les courriers entrants sont classés selon trois catégories.

Dans la première prennent place les courriers qui vous sont adressés en nom propre, émanant de correspondants réguliers. Dans le seconde se rangent les courriers qui ne vous sont pas forcément adressés en propre ou qui proviennent de gens avec qui vous ne correspondiez pas jusque là. Enfin, la troisième et dernière catégorie accueille les courriers émanant de listes de diffusion ou assimilés à du spam.

Microsoft précise que les règles de tri sont paramétrables et que les développeurs qui planchent sur Snarf ont déjà en tête un certain nombre d'autres règles pour le filtre, qui pourraient par exemple prendre en compte les interactions entre correspondants émanant des réseaux sociaux (blogs, forums) ou de la messagerie instantanée.

Téléchargeable gratuitement sur le site de l'éditeur , Snarf n'est pour le moment disponible qu'en anglais. Il s'intègre dans les versions 2002 et 2003 d'Outlook, mais est également annoncé comme compatible avec les serveurs Exchange, MAPI, Hotmail, POP, IMAP et Lotus Notes.

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas