Le social gaming prend de l'assise

Par 06 août 2010 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail

Le jeu dit social séduit mondialement. Tant et si bien que petites comme grandes structures s’y adonnent, y repérant le potentiel économique. Panorama.

Nombreuses sont les entreprises à se lancer dans la fièvre du social gaming, inspirées par le boom de ces jeux sur réseaux sociaux. A raison. Ils attireraient plus de 400 millions d’utilisateurs à travers le monde. Les marques en usent pour animer, générer du trafic sur leurs pages de réseaux sociaux mais aussi pour rafraîchir leur image à moindre coût.
Quelle différence et quelles affinités entre le social et le casual gaming ? De même, comment distingue-t-on un jeu social d’un jeu massivement multi-joueurs ? Quels modèles économiques ?
L’Atelier Numérique a invité Alexandre Reymonet, dirigeant de Digiworks Studio et Frédéric Lopez, président d'Alternative Shift à intervenir sur le sujet.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,Si ce sujet vous intéresse, n'hésitez pas à prendre contact avec nous pour en discuter. Kobojo (wwwfr.kobojo.com) est un des acteurs du social gaming en Europe et nous serions ravi de vous apporter notre témoignage. Guillaume (Twitter @GBerthet)

Soumis par Guillaume Berthet (non vérifié) - le 24 août 2010 à 10h21

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas