SocialROI se lance dans le tweet sponsorisé

Par 09 juillet 2009

L'entreprise propose aux professionnels de la communication ou du marketing de soumettre des messages publicitaires aux utilisateurs de Twitter. Et de rémunérer ceux qui acceptent de les transmettre.

Pour éviter aux entreprises de perdre du temps en se constituant leur propre réseau sur Twitter, TweetROI propose de se servir de celui des utilisateurs déjà influents sur le site de micro-blogging. Comment ? Les responsables marketing ou de communication indiquent sur le site le message précis qu'ils souhaitent faire passer et, si besoin, le lien Internet correspondant. Ils peuvent également déterminer les conditions dans lesquelles ils souhaitent que les tweets soient effectués : nombre, fréquence, niveau d'influence minimal de l'utilisateur qui postera l'information... Les membres de Twitter inscrits sur TweetROI accèdent sur la plate-forme à la liste des tous les messages proposés par les entreprises. S'ils répondent aux critères décrits, ils peuvent alors réécrire dans leurs propres mots et transmettre à leur communauté l'un des messages.
Un parallèle avec les blogs
Certains utilisateurs de Twitter ont déjà l'habitude de poster des communiqués de presse à l'attention de leurs followers.Mais en le faisant par TweetROI, ils sont rémunérés via un compte Paypal. Pour Laurent Laforge, président de l'agence interactive Modedemploi, l'initiative est intéressante, mais pour certains secteurs seulement, comme celui de l'événementiel. Ce dernier ne nécessitant pas la mise en place d'une communauté. "Or il me semble que la bonne solution pour une entreprise est de créer une e-communauté durable", explique-t-il à L'Atelier. Et d'expliquer qu'il est nécessaire de créer un climat de confiance, afin d'entamer un véritable dialogue avec ses interlocuteurs, qui deviendront alors peut-être des prescripteurs.
Rester authentique
Autre bémol selon lui : "La plupart des utilisateurs de Twitter sont des blogueurs. On peut effectuer un parallèle entre le fonctionnement de TweetROI et les billets sponsorisés". Or, si les entreprises réussissent à convaincre certains blogueurs de diffuser leurs messages, ces derniers restent en général plutôt réticents. "Soit les internautes copient et collent le communiqué de presse, soit ils trouvent d'autres moyens pour en réduire l'importance, par exemple en antidatant le message, ce qui le fait descendre dans la page", note Laurent Laforge. Pour Twitter, ils risquent d'être d'autant plus réticents que la limitation du nombre de caractère constitue un obstacle à toute véritable reformulation. "Si les billets sponsorisés des blogs peuvent être très personnalisés, ce n'est pas le cas pour Twitter : la marge de manœuvre est très limitée".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas