La société américaine Automatic Data Processing (ADP) se prépare à de

Par 07 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

nouvelles acquisitions en Europe. Spécialiste du traitement informatique de la comptabilité, de la paie et de la gestion du personnel, ADP a terminé son exercice 1997, clos le 30 juin, par un chiffr...

nouvelles acquisitions en Europe. Spécialiste du traitement informatique
de la comptabilité, de la paie et de la gestion du personnel, ADP a
terminé son exercice 1997, clos le 30 juin, par un chiffre d'affaires de
4,1 milliards de dollars (+ 15 %) et un bénéfice net de 525 millions de
dollars
(+ 16 %). Pour l'exercice 1998, la société espère une nouvelle croissance
de son chiffre d'affaires de 15 % et une augmentation de son bénéfice par
action de 12 à 14 %. Pour renforcer sa force commerciale en Europe et
accélérer ainsi sa présence sur ce marché, ADP va investir 20 millions de
dollars. Actuellement, plusieurs acquisitions possibles sont à l'étude,
notamment sur le marché allemand. Depuis le rachat de la SSII française
GSI, en octobre 1995 pour 460 millions de dollars, ADP dispose d'une
présence significative en Europe. Actuellement, la société réalise 45 % de
son chiffre d'affaires européen en France, 21 % en Allemagne, 17 % aux
Pays-Bas. Cette situation atypique l'a poussé à s'engager davantage sur le
marché britannique (8 % de ses revenus européens) et sur l'Europe du Sud,
notamment l'Espagne et l'Italie où sa présence est marginale.
(Les Echos - La Tribune - 08/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas