La société américaine Skycache cherche à s'implanter en France.

Par 01 juin 1999

Deux services développés par Skycache sont déjà utilisés par 17 ISP en Europe et une centaine de fournisseurs d'accès Internet aux Etats-Unis. Pour la France, Skycache vise non seulement les ISP, ...

Deux services développés par Skycache sont déjà utilisés par 17 ISP en
Europe et une centaine de fournisseurs d'accès Internet aux Etats-Unis.
Pour la France, Skycache vise non seulement les ISP, mais aussi les grands
comptes et les établissements d'enseignement en leur proposant une
solution désencombrant leur ligne louée vers Internet, par la diffusion
des contenus Internet les plus demandés sur une antenne satellite située
sur leur toit.
Cette diffusion, dite "pro-active" est déversée dans les caches des
clients avant même que la demande ne s'exprime. Il suffit pour cela
d'installer sur le réseau du client des boîtiers Skycache transmettant les
requêtes des abonnés. Skycache s'approprie les requêtes faisant appel à un
même contenu, non situé dans le cache de l'ISP, et les diffuse massivement
vers les serveurs-cache de tous les ISP ayant une réception Skycache. Les
fournisseurs d'accès Internet peuvent ainsi satisfaire les demandes
éventuelles de leurs abonnés n'ayant pas fait de requêtes particulières
sans que l'internaute ne supporte des délais d'attente trop longs.
Selon Skycache, grâce à ce système de turbocaching, 30 à 60 % des requêtes
peuvent être présentes dans les serveurs de l'ISP, contre 20 % en moyenne
avec les solutions conventionnelles.
Selon ce procédé, Skycache, opérationnelle depuis juin 1998 aux Etats-Unis
et décembre 1998 en Europe, diffuse à ce jour 55 000 newsgroups. Le
service Web-cache coûte mensuellement 1 500 dollars, le service de
newsgroups 2 500 dollars. Facturée 1 000 dollars, l'installation de
l'antenne réceptrice nécessite au préalable un serveur-cache et un serveur
news.
La société possède deux émetteurs satellites, l'un à Washington, l'autre à
Londres. Aujourd'hui, l'accès au web de Skycache se fait au travers d'une
liaison de 4,5 Mbit/s sur le noeud d'interconnexion de Londres et de 20
Mbit/s sur le MAE-East.
Deux nouvelles solutions sont en préparation : la diffusion des logiciels
FTP les plus populaires et la diffusion de contenus en media-streaming.
Sept agents, le danois Daisy Net, l'espagnol Intelideas, le britannique
MailTrak, le tchèque Metrotel, l'autrichien NTZ, l'allemand ProfiNet et le
luxembourgeois Solutions SA distribuent en Europe les produits de
Skycache. N'ayant pas encore ouvert de bureau en Europe, la société a
prévu de s'implanter en France, en Angleterre et au Danemark au cours des
prochains mois.
(Le Quotidien du Multimédia - 2/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas