La société belge Sait Systems teste depuis le début du mois un nouveau

Par 14 août 1998
Mots-clés : Digital Working

service d’envoi et de réception d’e-mails par satellite. Ce service né d’une idée de l’Agence spatiale européenne, devrait être commercialisé avant la fin de l’année. Ce service permettant de consu...

service d’envoi et de réception d’e-mails par satellite.
Ce service né d’une idée de l’Agence spatiale européenne, devrait être
commercialisé avant la fin de l’année.
Ce service permettant de consulter ou d’émettre des e-mails depuis
n’importe quel point du globe devrait intéresser un certain nombre
d’utilisateurs isolés ou éloignés des principaux axes.
Après avoir acquis un modem d’environ 5 000 F, l’utilisateur ne pourra
entrer en relation avec le satellite que deux fois par jour. Ce projet est
du reste comparé par le groupe à “un facteur en orbite” qui passerait
matin et soir.
Le système de Sait-Systems, non comparable aux projets de constellations
satellitaires comme Iridium, Globalstar ou Teledesic, est aussi moins
coûteux. Pour construire un module spatial, la société a simplement dû
investir un peu plus de 100 millions de F. Née au début du siècle, la
maison mère de la société qui commercialise ce service, Sait Radio Holland
Group, s’est spécialisée dans les communications pour les navires. Pour
développer et opérer ce service à un prix modéré, le groupe a conclu un
accord initial de trois ans avec l’Agence spatiale européenne.
(Les Echos 14/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas