La société Cartaix teste à Carpentras une carte.

Par 09 septembre 1998
Mots-clés : Smart city

Fondée en 1992, la société Cartaix propose une carte de stationnement magnétique permettant au consommateur de payer facilement les parcmètres, tout en bénéficiant de 15 à 30 minutes de stationnemen...

Fondée en 1992, la société Cartaix propose une carte de stationnement
magnétique permettant au consommateur de payer facilement les parcmètres,
tout en bénéficiant de 15 à 30 minutes de stationnement gratuit offert
chaque jour par la ville, mais pouvant aussi accueillir de la publicité et
devenir une carte de fidélité lui permettant de stocker des points à
chaque achat effectué chez les commerçants.
En test depuis juin à Carpentras, 60 000 cartes ont été distribuées en un
mois par 40 commerçants. Un terminal de paiement par carte bancaire de
dernière génération leur a été fourni gratuitement par Cartaix en échange
de l’achat de mille cartes.
Cartaix va ouvrir dans les douze régions françaises des antennes et
recruter par région une dizaine de commerciaux.
Son PDG, Michel Bouffil dont l’objectif est d’équiper les 97 villes (sur
un total de 120 villes françaises) disposant d’horodateurs à qui Cartaix
fournit déjà des cartes magnétiques de stationnement affirme “notre
chiffre d’affaires devrait exploser en passant de 5 millions aujourd’hui à
200 millions dans les cinq ans”. Espérant abonner 30 000 à 50 000
commerçants, Cartaix leur proposera de gérer les points de fidélité de
leurs clients et de réaliser des opérations de marketing direct.
(Le Figaro - 09/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas