La société électronique de Vendenheim, InfoRéalité, se lance dans une

Par 19 novembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

politique produits. Depuis sa création en 1974, InfoRéalité a acquis un savoir-faire incomparable dans le domaine des produits électroniques interactifs grand public, notamment dans les télécommunic...

politique produits. Depuis sa création en 1974, InfoRéalité a acquis un
savoir-faire incomparable dans le domaine des produits électroniques
interactifs grand public, notamment dans les télécommunications par voie
hertzienne (RDS, 433 MHz ..) et téléphonique (technologie CBA de
transmission acoustique de données). Du reste, le groupe détient deux
cents titres de propriété intellectuelle. En 1994, la société s'est dotée
d'un site de production et a partagé le contrôle à
50 % d'une fonderie de silicium en Bulgarie. Elle vient de créer Info
Télédiffusion, nouveau pôle services du Groupe Info, basé à Sèvres
(Hauts-de-Seine). Par ailleurs, en février, InfoRéalité a augmenté son
capital de 90 millions de F. Comme l'explique son président qui envisage
de transformer une société de recherche et développement (R&D) en une
société industrielle à part entière, intégrant l'ensemble de la chaîne de
production et réalisant l'essentiel de son activité de la vente de ses
produits (63 % dès 1997, 75 % en 1998, 80 % en 1999), "nos actionnaires
savent que nous sommes très innovants. Ils veulent maintenant savoir si
nous serons capables de commercialiser ces produits à grande échelle".
Parmi les produits les plus mûrs pour "l'explosion" promise, figurent les
produits hertziens. Le groupe devrait ainsi réaliser dès 1997, 20 millions
de F de chiffre d'affaires avec les différents pagers qu'il conçoit et
plus de 50 millions en 1998. Pour doper sa croissance, InfoRéalité compte
également sur l'équipement des grands magasins en étiquettes électroniques
de gondoles, sur le lancement du Lottobox (premier jeu de loterie
électronique) avec l'Internationale des Jeux ou la signature très
prochaine d'un système de navigation routière par voie hertzienne avec un
grand groupe français de radio privée. Cette croissance devrait s'élever
en 1997 et en 1998 à 30 % "sans érosion des marges". Par rapport au
premier semestre 1996, le résultat net consolidé réalisé sur le premier
semestre 1997 de 6 millions de F a progressé de 104 %.
(La Tribune - 19/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas