La société Mediatic propose un jeu de caractères reproduisant l'écriture

Par 12 décembre 1997
Mots-clés : Smart city

des utilisateurs. Mediatic, créée il y a sept ans, emploie 4 personnes et réalise 2,5 millions de chiffre d'affaires dans la création de services télématiques sur Minitel et la vente par corresponda...

des utilisateurs. Mediatic, créée il y a sept ans, emploie 4 personnes et
réalise 2,5 millions de chiffre d'affaires dans la création de services
télématiques sur Minitel et la vente par correspondance par progiciels. La
création de polices constitue pour elle une nouvelle activité. Benoit
Aubry, son directeur général, explique "l'idée, qui semblait un peu
farfelue, est venue de ma propre expérience d'utilisateur d'ordinateur et
d'une difficulté personnelle à bien former les lettres manuscrites". Pour
cela, Mediatic a tout d'abord acheté le logiciel professionnel
Fontographer. Il suffit désormais de recopier à la main un texte type
fourni par Mediatic, puis de le poster à la société. Les pages écrites
sont scannées et chaque caractère manuscrit est traité sous Fontographer.
Le client reçoit alors sur disquette un jeu de polices de caractères
personnalisé utilisable par les logiciels de traitement de texte, de
calcul ou de publication assistée par ordinateur, ceci pour un prix
variant de 640 F à (540 F lors du lancement) à 910 F selon les options
choisies (dessin, symboles mathématiques, signatures, caractères de
langues étrangères. Si les graphologues ont désormais du souci à se faire,
il reste encore à Mediatic à trouver des clients.
(Le Monde - Supplément Multimédia Libération - 12/12/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas