La société New Works lance “la première entreprise de proximité en prêt

Par 16 octobre 1998
Mots-clés : Smart city

à l’emploi”. Depuis hier, la société New Works expérimente rue Auber à Paris “la première entreprise de proximité en prêt à l’emploi”, un espace de 400 m2 ouvert 6 jours sur 7, 24 h sur 24. Dans ...

à l’emploi”.
Depuis hier, la société New Works expérimente rue Auber à Paris “la
première entreprise de proximité en prêt à l’emploi”, un espace de 400 m2
ouvert 6 jours sur 7, 24 h sur 24.
Dans un même lieu, Amaury Eloy, son président-fondateur, réunit différents
types de prestations destinées principalement aux “travailleurs
nomades”, aux grands comptes, à certaines catégories professionnelles
comme les architectes, mais également au grand public ainsi qu’aux
étudiants.
Le client peut ainsi louer, hormis les prestations classiques d’édition de
documents, un espace de travail ouvert ou fermé, facturé à la minute,
équipé d’un poste de travail contenant les logiciels dont il a besoin.
Différents services et produits nécessaires à son travail peuvent être
achetés par le client allant des consommables de bureau, à la traduction,
au secrétariat, à la visioconférence, en passant aussi par la gestion de
feuilles de paie, la domiciliation d’entreprise ou bien encore la location
d’une boîte postale.
En présentant hier à la presse sa première boutique Amaury Eloy a précisé
que ce concept inspiré “de la maison des artisans qui existait au Moyen
Age” repose sur une logique de distributeur.
Négociée au prix de gros auprès du prestataire ADP-GSI, la gestion de
feuilles de paie est ainsi revendue 550 F HT par mois pour 9 fiches de
paie, la traduction est facturée 98 centimes le mot, l’utilisation d’un
poste bureautique sur mesure coûte 50 F de l’heure, avec facturation à la
minute, la formation à l’utilisation de logiciels revient à 290 F de
l’heure pour deux participants et …. le sandwich avec “pain à
l’ancienne” 18 F.
Un deuxième site d’expérimentation sera ouvert au premier trimestre 1999
dans un lieu non encore choisi.
Si bien sûr, la clientèle valide ce concept, Amaury Eloi prévoit d’ouvrir,
dès l’an prochain, des boutiques dans les principales capitales
européennes.
(Les Echos La Tribune 16/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas