Solution Citrix : Le retour sur expérience de la Banque Hervet

Par 04 novembre 2003
Mots-clés : Smart city

Quelques années après l'implémentation de l'infrastructure d'accès Citrix, la Banque Hervet fait un bilan positif de la centralisation informatique des utilisateurs nomades et de ses petites ...

Quelques années après l’implémentation de l’infrastructure d’accès Citrix, la Banque Hervet fait un bilan positif de la centralisation informatique des utilisateurs nomades et de ses petites agences. En 1999, la Direction générale de la banque Hervet formule le souhait de donner à ses commerciaux nomades la possibilité de se connecter au système d’information de la banque, à tout moment, de manière à minimiser le nombre de mises à jour à effectuer sur leurs ordinateurs portables.

Après avoir opté pour l’architecture Citrix, la banque Hervet poursuit le déploiement de cette solution aux postes fixes des agences comptant moins de cinq postes. En 2001, la banque Hervet devient la filiale du groupe CCF, et Citrix va permettre la connexion de certains services, comme le Service juridique et d’inspection, aux systèmes d’information du CCF et de la Banque Hervet depuis le même poste.

Une étude financière menée par la banque a montré que l’implémentation de Citrix avait permis de réaliser un gain d’investissement de 27 % par rapport à une configuration classique client / serveur. Au nombre des améliorations, la banque cite aussi bien la facilité de déploiement et de gestion des applications et des données pour les administrateurs que les nouvelles performances de travail des utilisateurs.

(Atelier groupe BNP Paribas – 04/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas